geekulture

APPLE IPHONE 4S

 

 

Introduction

logo apple

Un peu plus d'une année s'est écoulée depuis la sortie de l'iPhone 4, le smartphone vedette d'Apple. Une année mise à profit par les ingénieurs de la marque à la pomme pour perfectionner l'existant plutôt que de tout réinventer. C'est dans cet esprit que la firme levait le voile il y a quelques semaines tout juste sur l'iPhone 4S, le successeur de l'iPhone 4.

Alors que les rumeurs faisaient état d'un iPhone 5, dont le design serait proche de celui d'un iPod Touch avec un écran plus large de 4 pouces, Apple surprenait son monde avec un iPhone 4S dont l'esthétisme reste en tout point identique à celui de son prédécesseur, à quelques tous petits détails près. Pour autant à l'intérieur… tout a changé, à commencer par le processeur, comme nous le verrons plus en avant. Et cet iPhone de se distinguer par un appareil photo intégré au sujet duquel Apple ne tarit pas d'éloges et par l'introduction d'une fonctionnalité logicielle inédite baptisée Siri : il s'agit ici d'un super assistant vocal capable de comprendre vos demandes et d'y répondre !

Impossible toutefois de ne pas resituer ce lancement dans un contexte où la concurrence s'exacerbe franchement : rappelons qu'en un an nous avons assisté à la sortie de Windows Phone, au partenariat Nokia/Microsoft, au rachat de Motorola Mobility par Google, ou encore à une véritable guerre ouverte entre Apple et Samsung sur les brevets entourant leurs terminaux mais pas seulement ! Microsoft a lui aussi déterré la hache de guerre et signe à tout va des accords de licences avec les fabricants de smartphones Android de sorte que la firme de Bill Gates gagne plus d'argent en revenus indirects générés par Android que par les ventes de Windows Phone ! Quant à l'iPhone 4 il semblait rattrapé sur le plan technique voir dépassé ces derniers mois par des smartphones comme le Galaxy S2 de Samsung.

Au-delà de cette évolution de l'industrie de la téléphonie mobile, dont Apple est devenu l'un des acteurs incontournables avec pourtant un seul produit au catalogue, l'actualité d'Apple a elle aussi été assez dense. On pense bien sûr à la démission de Steve Jobs dans le courant de l'été et à son décès il y a quelques jours, peu de temps après la keynote de lancement de l'iPhone 4S, une keynote menée par Tim Cook, nouveau président directeur général d'Apple.

C'est dans cet environnement que l'iPhone 4S arrive sur le marché. S'agit-il du digne successeur de l'iPhone 4 ? Voilà l'une des questions que nous garderons à l'esprit durant ce test.

Apple iPhone 4S - Close-up - 15

iPhone 4S : un design bien connu, en deux coloris !

L'iPhone 4S ressemble donc trait pour trait à son prédécesseur. On retrouve en conséquence un design bien connu fait de deux façades d'un verre chimiquement renforcé pour être plus résistant et un pourtour en aluminium. S'il est assez fin, à peine 9,3 mm d'épaisseur l'iPhone 4S n'est plus le smartphone le plus fin du monde Samsung ayant fait mieux avec le Galaxy S2. Avec un poids de 140 grammes, l'iPhone 4S n'est pas plus lourd ni plus léger que son prédécesseur.

Apple iPhone 4S - Close-up - 2
Apple iPhone 4S - Close-up - 8
Apple iPhone 4S - Close-up - 7


On notera quelques toutes petites différences au niveau du design de l'iPhone 4S en comparaison à l'iPhone 4 : ainsi les boutons de contrôle du volume et muet sont très légèrement décalés sur la tranche de l'appareil. Du coup, certains étuis compatibles iPhone 4 ne sont plus compatibles iPhone 4S. A noter l'apparition, de deux rainures noires sur la partie supérieure du pourtour aluminium de l'appareil.

Apple iPhone 4S - Close-up - 1


L'écran de l'iPhone 4S est bien entendu Retina Display. Il offre donc une résolution d'affichage de 960 x 640 pixels alors qu'il conserve la même diagonale que sur l'iPhone 4 à savoir 3,5 pouces. En terme de densité de pixels, l'iPhone 4S peut afficher 326 pixels par pouce soit plus que ce que l'œil humain peut percevoir. Qui plus est, l'écran de l'iPhone 4S est toujours de type IPS, avec un revêtement oléophobique et est affleurant par rapport au verre qui le recouvre. Signalons également un taux de contraste de 800:1 et une luminosité de 500 nits. Notre exemplaire de test semble équipé d'un écran avec un rendu assez neutre, tirant peut être un peu sur le vert quand l'écran de notre iPhone 4 de référence semble plus tirer sur le magenta.

Apple iPhone 4S - Ecrans comparés

A gauche l'iPhone 4, à droite l'iPhone 4S


Pour le reste des attributs, on retrouve au sommet un connecteur mini-jack, un bouton de mise en route, les boutons +/- de volume sur la tranche gauche de l'iPhone ainsi que le commutateur muet. Le bas de l'écran comprend toujours le seul et unique bouton de contrôle de l'interface alors que l'iPhone 4S est logiquement pourvu du connecteur dock Apple à sa base. L'emplacement du logement pour la microSIM est toujours localisé sur le flanc droit de l'appareil.

Apple iPhone 4S - Close-up - 16

Gros plan de la même icône : iPhone 4S à gauche, iPhone 4 à droite


Le sommet de l'écran dispose d'une caméra VGA pour les appels Facetime alors qu'en retournant le terminal on découvre l'appareil photo intégré et son flash LED. Sachez enfin que dès le lancement, l'iPhone 4S est disponible en deux coloris : le classique noir mais aussi le blanc. On se souvient à ce sujet qu'Apple avait eu un certain retard (presque une année) pour décliner son iPhone 4 avec un coloris blanc.

Nous ne reviendrons pas sur l'ergonomie du design qui a pu diviser, les angles assez affirmés ne se prêtant pas forcément à une bonne prise en main ou à un confort optimal lors des longues conversations téléphoniques par exemple.

iPhone 4S : une radio plus intelligente

Alors que le design extérieur de l'iPhone 4S n'évolue pour ainsi dire pas face à son prédécesseur, il est un détail intéressant à relever. Dorénavant Apple ne commercialise plus qu'un seul et unique iPhone que ce soit pour les réseaux GSM ou CDMA. A défaut de bouleverser la vie de l'utilisateur européen de GSM, gageons que cette évolution sera appréciée par les opérateurs notamment.

De plus, Apple dit avoir amélioré les débits HSDPA de son iPhone. Ainsi le débit théorique maximal de l'iPhone 4 fixé à 7,2 Mbps passe ici à 14,4 Mbps. Sur le papier cela permet d'obtenir une navigation plus fluide, plus rapide et de raccourcir les délais pour l'échange de fichiers/emails ou tout autre type de données. Dans la pratique, cette amélioration dépendra du réseau, de la zone de couverture et de sa prise en charge (ou non) par l'opérateur.

L'autre nouveauté du côté de la radio découle directement de l'Antenna Gate. Souvenez-vous… Immédiatement après la sortie de l'iPhone 4 plusieurs utilisateurs se sont plaints d'une perte de réception du signal radio lorsqu'ils tenaient leur appareil. Alors qu'en Europe la perte de signal se manifestait par une chute du nombre de barres de réception, et donc une potentielle dégradation de la qualité des appels, aux Etats-Unis le problème semblait plus grave, allant jusqu'à provoquer une perte totale de signal. Le souci trouvait son origine dans la conductivité naturelle du corps humain qui pouvait provoquer une sorte de courts-circuits entre les antennes de l'iPhone selon le mode de saisie de l'appareil.

Apple iPhone 4S - Close-up - 10

Nouveau dessin des antennes : l'iPhone 4S est sur le dessous


A l'époque, Apple a géré cet aléas de design par une conférence de crise expliquant que ce problème n'en était pas un puisqu'il affectait tous les terminaux du marché, démonstration à l'appui. En plus d'une mise à jour logicielle revenant sur l'algorithme de calcul de la puissance du signal radio reçu, Apple a du offrir aux premiers acheteurs d'iPhone 4 un bumper gratuit censé isolé les bordures, et donc les antennes, de l'appareil. Cela n'a pas empêché la marque d'écouler des millions d'iPhone malgré l'ampleur de la polémique.

Avec l'iPhone 4S, Apple fait évoluer son design d'antenne. Le terminal est ainsi équipé de deux antennes radio et un système intelligent lui permet de basculer de l'une à l'autre des antennes en fonction des conditions. Les mauvaises langues ne manqueront donc pas de souligner qu'Apple propose ici une solution à un problème qu'il n'a pas souhaité reconnaître officiellement à l'époque… Quoi qu'il en soit il faudra voir sur le long terme si la réception de l'iPhone 4S est effectivement meilleure.

iPhone 4S : place à l'A5

Processeur Apple A5
Parmi les changements significatifs apportés à la plate-forme matérielle, il y a bien sûr le passage d'un processeur A4 au processeur A5, toujours à architecture ARM. Equipant déjà l'iPad 2, celui-ci est de type double-coeur, au contraire de l'A4 animant les iPhone 4. Il est par ailleurs gravé en 45nm .

Ce n'est pas la seule particularité de l'A5 qui bénéficie d'un circuit graphique PowerVR répondant au doux nom de SGX543MP2. Ce dernier est dans les faits largement plus performant que celui de l'A4. Apple annonce des performances graphiques jusqu'à 7 fois supérieures. Au-delà des chiffres, les jeux devraient naturellement profiter de cette avancée, d'abord avec une fluidité accrue ensuite avec des graphismes supérieurs… du moins on l'espère !

Epaulé par seulement 512 Mo de mémoire vive, comme sur l'iPhone 4 et l'iPad 2, le processeur A5 de l'iPhone 4S tourne un peu moins vite que sa variante iPad 2. Normal, il faut bien préserver l'autonomie de la batterie autant que faire ce peu (en abaissant la fréquence de fonctionnement, Apple réduit la tension d'alimentation de la puce ce qui bénéficie à l'autonomie) ! Quant l'iPad 2 dispose d'un A5 cadencé à 1 GHz, l'iPhone 4S se contente de 800MHz (mais l'un de nos outils de test nous retourne une fréquence de 616 MHz). Comparativement l'A4 de l'iPhone 4 fonctionne à 800 MHz sur un seul et unique coeur ! Ces données ont de quoi interpeller puisqu'en face la concurrence aligne des processeurs ARM dont les fréquences de fonctionnement dépassent souvent le gigahertz ! Avec l'iPhone 4S, Apple prend tout le monde à contrepied avec un A5 double coeur opérant à une fréquence modeste mais offrant une réactivité toujours aussi surprenante. Nous aurons l'occasion de revenir dans les pages qui suivent sur le détails des dites performances. On pourra répéter la même observation pour la quantité de mémoire... Quand un Galaxy S2 embarque 1 Go de mémoire vive, l'iPhone 4S se contente de la moitié et semble s'en satisfaire. La preuve de l'excellent travail d'optimisation effectué par les équipes de développement d'Apple depuis des années autour d'iOS ?

iPhone 4S : iOS 5.0 pour système d'exploitation

C'est en toute logique que l'iPhone 4S est livré avec iOS 5.0 la dernière mouture du système d'exploitation mobile d'Apple. Nous ne reviendrons pas ici sur le détail des 200 nouvelles fonctionnalités d'iOS 5.0 puisque cela a récemment fait l'objet d'un dossier complet dans nos colonnes.

Outre une kyrielle de nouveautés ergonomiques et fonctionnelles, iOS 5.0 introduit au moins trois changements suffisamment significatifs pour les repréciser ici.

Le premier c'est une configuration facilitée qui ne nécessite plus le raccordement au PC et à iTunes. Votre iPhone se configure dorénavant en quelques tapotis et l'activation se fait de la même manière via votre connexion sans-fil ! Ça n'a l'air de rien mais c'est presque une révolution... pour Apple !

Dossier iOS 5.0 - iCloud - Démarrage iPhone - 1
Dossier iOS 5.0 - iCloud - Démarrage iPhone - 2
Dossier iOS 5.0 - iCloud - Démarrage iPhone - 3

Ecrans de configuration iOS 5.0


Il y aussi un nouveau centre de notification largement inspiré du monde Android et du Jailbreak. Les notifications de l'iPhone ne s‘empilent plus les une sur les autres et vous pouvez toutes les consulter au même endroit en glissant simplement votre doigt du haut vers le bas de l'écran. Les notifications ont qui plus est le bon goût d'être regroupées par application alors qu'elles n'interrompent plus l'application en cours d'exécution : un simple bandeau apparaît et disparaît au sommet de l'écran. Mieux, il est possible de régler le comportement des notifications depuis le menu réglages.

Dossier iOS 5.0 - Notifications - 3
Dossier iOS 5.0 - Notifications - 4

Centre de notifications


L'autre nouveauté marquante d'iOS 5.0 sur laquelle nous souhaitons insister c'est l'arrivée d'iMessage. iMessage est la réponse d'Apple au BlackBerry Messenger. Il s'agit de permettre l'envoi de messages texte (avec ou sans éléments multimédia) via une connexion Internet entre iDevices équipés d'iOS 5.0. iMessage fonctionne donc sur iPod Touch, iPad, iPhone 3GS, 4 et 4S. Se substituant en quelque sorte aux SMS, pour peu que vous ayez renseigné l'Apple ID de votre correspondant dans sa fiche contact, iMessage offre plusieurs avantages : chaque message envoyé en iMessage est gratuit (pas de forfait SMS, de décomptes farfelus, etc), mieux à l'étranger iMessage permet, pour peu que vous ayez une connexion WiFi, d'envoyer des messages texte gratuits à vos proches. Voilà pour les avantages d'iMessage qui se matérialise par une bulle bleue lors que vous créez un iMessage et une bulle verte quand vous envoyez un SMS plus conventionnel.

iPhone 4S : un tout nouvel appareil photo

Apple iPhone 4S - Close-up - 11
Depuis le tout premier iPhone, l'appareil photo intégré a connu moult critiques. Avec l'iPhone 4, Apple avait commencé à rectifier le tir, améliorant sensiblement la qualité de son appareil photo avec l'introduction d'un capteur 5 mégapixels et l'arrivée de l'autofocus. L'iPhone 4S permet à la marque de franchir un nouveau cap.

C'est ainsi que l'iPhone 4S se dote d'un capteur d'une résolution de 8 mégapixels (soit 3264x2448 pixels) rétro-éclairé. Vraisemblablement signé Sony, ce capteur a pour principal intérêt d'être capable de réaliser des clichés de qualité même dans des conditions de faible luminosité.

Au-delà du capteur en lui même, c'est aussi l'optique qui évolue. Ainsi l'objectif de l'iPhone 4S est dorénavant composé de cinq éléments en verre. Apple évoque de meilleurs contrastes alors que les propriétés de l'optique offrent une ouverture à f2.4. C'est un paramètre assurément technique que l'on a pas l'habitude de voir employé dans la téléphonie mobile… et pourtant Apple s'y met. Histoire de séduire les photographes amateurs ?

Apple iPhone 4S - Close-up - 14

A gauche l'optique de l'iPhone 4S, à droite celle de l'iPhone 4


Et ce n'est pas tout puisque l'iPhone 4S inaugure un filtre infrarouge et un algorithme de réduction du bruit en condition de faible luminosité… Malgré ce dernier point, le résultat est quand même un peu bruité mais face à ce qu'on obtient avec un iPhone 4 ou avec un Galaxy SII, les progrès sont flagrants.

Sans oublier qu'Apple a également revu la réactivité de son appareil photo. Tout d'abord grâce aux nouveautés d'iOS 5.0 offrant une meilleure accessibilité (un raccourci appareil photo apparaît sur l'écran de blocage du téléphone via un double tapotis du bouton central alors que le bouton ‘+' de réglage du volume sert également de déclencheur). Mais ce n'est pas tout puisque l'application est plus rapide à charger tandis que le temps entre deux prises de vue est sévèrement raccourci ! Ce dernier point est à n'en pas douter le plus appréciable. Quant à l'autofocus il se rafraichit plus souvent mais il n'est pas forcément plus rapide. C'est là encore un atout lors de l'utilisation de l'appareil photo.

Apple iPhone 4S - APN


En prime, les photographes en herbe apprécieront à n'en pas douter l'arrivée d'une grille de composition permettant de mieux cadrer ses photos ainsi que la fonction de double mémorisation autofocus et exposition : il suffit de sélectionner une zone de l'image du doigt, de maintenir appuyé pour que l'appareil mémorise et applique les réglages alors que vous allez recomposer la photo. Il ne semble pas possible du rester de verrouiller l'un ou l'autre de ces deux paramètres. Notez que ces fonctions sont ici proposées avec iOS 5.0 et également disponibles sur iPhone 4.

Apple iPhone 4S - Photos Settings - 1
Apple iPhone 4S - Photos Settings - 2

Nouvelles options de photographie introduites par iOS 5.0


Si l'appareil photo principal de l'iPhone 4S évolue grandement, on ne peut hélas pas en dire autant du module situé en façade et utilisé pour les conversations vidéos Facetime. Ce dernier conserve en effet sa résolution VGA…

iPhone 4S : parce qu'il n'y a pas que la photo !

Le nouvel APN de l'iPhone 4S ne se borne bien sûr pas à la photo. C'est ainsi qu'il offre un mode vidéo dont la principale nouveauté est l'arrivée de la HD 1080p. Il est donc possible d'enregistrer des vidéos 1080p, au rythme de 30 images seconde, et de les relire par exemple via l'adaptateur HDMI optionnel sur son téléviseur HD en plein écran. Qui dit vidéo HD dit évidemment occupation mémoire accrue… Ainsi 5 minutes de vidéo en HD 1080p occupe près de 900 Mo d'espace dans la mémoire de l'appareil.

Apple iPhone 4S - Capture - 1

Lecture vidéo depuis l'iPhone 4S vers un téléviseur en passant par le câble HDMI optionnel


Et pour éviter les vidéos tremblotantes, l'iPhone 4S utilise son gyroscope intégré pour stabiliser vos tournages en compensant vos mouvements. Si la stabilisation est bien là, elle n'est pas aussi efficace que ce qui peut se faire sur les canons du genre et particulièrement les appareils photos numériques de dernière génération. Normal puisque ces derniers disposent en général d'une stabilisation optique... Reste qu'elle demeure appréciable, d'autant qu'elle s'applique aussi à la photo.

iPhone 4S : Siri, la voix de son maître ?

Avec l'iPhone 4S, et seulement avec l'iPhone 4S, Apple propose Siri. Remplaçant le module de contrôle vocal apparu avec l'iPhone 3GS, Siri va bien plus loin… Il s'agit ici d'un logiciel évolué capable de comprendre vos questions formulées à voix haute et plus déroutant encore… d'y répondre.

Disponible sur le marché français, Siri s'appuie sur une technologie rachetée par Apple il y a quelque temps de cela à une société tierce. Si les solutions de reconnaissance vocale ne sont pas nouvelles, Siri se démarque par son intelligence, son à propos et son côté contextuel.

Sans aucune phase d'apprentissage, le logiciel Siri vous comprend et réponds à des questions comme « Quel temps fait-il ? », « Quel est le cours de l'action Air France ? », « Rappelles moi d'acheter du pain ce soir en quittant le travail », etc.

Apple iPhone 4S - Close-up - 4
Apple iPhone 4S - Close-up - 6
Apple iPhone 4S - Close-up - 5

Siri ici à l'oeuvre... en photos !



Véritable assistant personnel, Siri bluffe car il fonctionne véritablement. Quand Microsoft peine à proposer une reconnaissance vocale ne serait-ce qu'acceptable avec Windows Phone 7.5, Apple propose une solution qui fonctionne tout simplement.Non content de répondre à vos demandes, Siri dispose également d'un système de reconnaissance vocale qui va vous permettre de dicter vos SMS. Et le terme dicter n'est pas le bon car il n'est pas question ici de marquer des pauses interminables entre chaque mot comme avec les premiers logiciels de reconnaissance vocale de la fin des années 90. Il est donc possible de parler naturellement à son iPhone 4S et de lui dire quelque chose du genre : « Siri envoie un SMS à Julien », Siri opine alors et il ne vous reste plus qu'à énoncer le contenu du SMS comme « Julien bouges toi, il faut publier ton article rapidement ». Et si d'aventure votre carnet d'adresses comporte plusieurs entrées « Julien », Siri vous demandera bien sûr de choisir la bonne, le tout à la voix sans aucune intervention tactile sur le téléphone. Et non il n'est pas nécessaire de commencer systématiquement sa syntaxe par « Siri »… Qui plus est, il est possible d'appeler le module de reconnaissance vocale pour la saisie de SMS ou d'emails directement depuis l'application de son choix en cliquant l'icône correspondante sur le clavier. Une fois la saisie vocale effectuée, trois petits points roses apparaissent le temps que la reconnaissance s'opère.

Apple iPhone 4S - Capture - 2
Apple iPhone 4S - Siri Shot - 1
Apple iPhone 4S - Siri Shot - 2

Siri à l'oeuvre et son humour assez étonnant

 

iPhone 4S : Siri-eusement ?

Bluffant Siri ? Oui assurément… Mais il y a tout de même un mais, voire même plusieurs. Tout d'abord le service est encore en Beta dans le monde entier. En France si les rappels géolocalisés sont bien de la partie (c'est la possibilité de recevoir un rappel en changeant d'emplacement géographique), toute la partie contextuelle avec les cartes censées vous indiquer, par exemple, le restaurant italien le plus proche est indisponible pour le moment. L'accès à la base de connaissances WolframAlpha n'est pas non plus disponible en France ce qui fait qu'on ne peut pas utiliser Siri pour lui demander le nombre de calories d'une pomme. Gageons que cela évoluera à l'avenir.

L'autre bémol concerne la nécessité d'avoir une connexion Internet active en permanence (3G ou WiFi) pour que Siri fonctionne. En effet, la reconnaissance vocale ne s'effectue pas sur le terminal mais sur les serveurs d'Apple. Cela induit deux problèmes : tout d'abord à l'étranger, à moins d'avoir un hotspot Wi-Fi à proximité, il y a fort peu de chances que vous utilisiez Siri sauf à ruiner votre forfait données. Deuxièmement il y a une latence certaine lors de l'utilisation de Siri entre le moment où vous formulez une demande et le moment où Siri y répond. Le système pourrait par moment gagner en réactivité.

Apple iPhone 4S - Siri Shot - 3

Siri ne fonctionne pas sans connexion Internet



Au passage lors de la première mise en route de l'iPhone, il est à noter que l'assistant de configuration vous demande si vous souhaitez activer Siri. En effet, votre voix faisant l'objet d'un transfert de données sur les serveurs d'Apple il vous faut l'autoriser tout comme il vous faut autoriser la géolocalisation qui accompagne le service (pour les rappels donc).
Précisons que si le logiciel Siri ne dispose d'aucune phase d'apprentissage (il ne vous force pas à débiter des phrases sans queue ni tête à voix haute avant d'être opérationnel), il s'adaptera au fil du temps à votre élocution. Cela se fait du reste de manière totalement transparente pour l'utilisateur. Un dernier détail… qui sonne presque comme une évidence : pour que Siri fonctionne il faut que votre environnement soit silencieux (c'est donc compliqué d'utiliser Siri dans une gare ou un aéroport à tout hasard !)… et il vaut mieux avoir de la voix ! En clair les jours d'automne où vous avez une extinction de voix il sera difficile de vous faire comprendre par Siri !

Et la liste de nos observations ne s'arrête pas là… Alors qu'en langue anglaise Siri utilise une voix de synthèse féminine, celle-ci est masculine dans la version française de la synthèse vocale. Une synthèse du reste franchement poussive. D'autant que si je demande à Siri de me jouer un morceau de musique anglophone, il va énoncer à voix haute le nom du morceau en massacrant la prononciation. Qui plus est la reconnaissance contextuelle de l'utilisation de l'anglais dans une phrase française peut parfois jouer des tours !

iPhone 4S : les autres caractéristiques

Apple iPhone 4S - Batterie
Naturellement l'iPhone 4S dispose toujours d'un module radio Wi-Fi compatible i802.11b/g/n et d'une radio Bluetooth. Cette dernière évolue puisqu'Apple prend en charge la révision 4.0 de la norme. Naturellement, l'iPhone 4S intègre également un GPS ainsi qu'un compas numérique.

Du côté de la batterie, celle-ci reste inaccessible pour l'utilisateur. Apple revendique une autonomie de 8 heures en conversation, 200 heures en veille et 6 heures en navigation Internet. Nos premiers tests semblent indiquer une autonomie proche des iPhone 4 originels. A défaut de constater un progrès en la matière, on ne déplore vraisemblablement pas de dégradation de l'autonomie, une simple charge permettant largement de tenir la journée avec un usage mixte téléphone, SMS, navigation Internet, email et écoute de musique.

Un mot sur les accessoires livrés avec l'iPhone 4S : on aurait pu penser qu'Apple se montrerait plus généreux que par le passé en intégrant par exemple le nouvel adaptateur micro-USB… mais non ! On retrouve donc dans la boîte un jeu d'autocollants à l'effigie de la pomme, un chargeur USB et son connecteur dock, un kit piéton et… c'est à peu près tout !

iPhone 4S : un écosystème vertueux toujours plus riche

L'iPhone 4S est un smartphone. Mais pas que. Le dernier-né d'Apple s'intègre dans la gamme de la firme à la pomme, une gamme qui au fil des ans propose une expérience entrecroisée de plus en plus riche. Les détracteurs parleront d'enfermement dans un système cloisonné, tandis qu'Apple évoque une expérience utilisateur complète.

Nous ne reviendrons pas sur iTunes ni sur l'App Store tant ces derniers sont dorénavant bien connus. En revanche on peut signaler iMessage dont nous décrivions le fonctionnement plus haut. La fonctionnalité est intéressante et il est franchement bienvenu qu'Apple ait eu l'intelligence de la déployer non seulement sur l'iPhone mais également sur iPod et iPad.

Apple iPhone 4S - iMessage

iMessage à l'oeuvre sur l'iPhone 4S avec l'aide de Siri pour les dialogues


Alors que l'iPhone offrait déjà la fonctionnalité AirPlay pour diffuser du contenu audio en sans fil vers son amplificateur/dock compatible ou vers l'Apple TV, mais aussi de la vidéo, l'iPhone 4S inaugure l'AirPlay mirroring. Il s'agit cette fois d'envoyer sur l'Apple TV, toujours en sans fil, tout contenu en provenance de votre iPhone 4S. Les applications sont nombreuses et l'on peut par exemple jouer sur grand écran ! Et non plus seulement regarder ses vidéos. Dans ce cas de figure, l'iPhone sert alors de super manette de jeux alors que le téléviseur affiche le jeu en lui même. Ca ne vous rappelle pas une certaine Wii U ? Naturellement, l'AirPlay mirroring fonctionne avec toute application pour permettre de partager leur contenu sur le grand écran de votre salon... Encore faut-il disposer d'une Apple TV.

Apple iPhone 4S - Air Play Mirroring - 3
Apple iPhone 4S - Air Play Mirroring - 1
Apple iPhone 4S - Air Play Mirroring - 2

Fonctionnalité Air Play Mirroring à l'oeuvre côté iPhone 4S


iCloud fait bien entendu partie de cet écosystème vertueux. Disponible pour tous les périphériques Apple compatibles iOS 5.0, mais aussi pour les Mac, iCloud permet de synchroniser le contenu de son téléphone, réglages, contacts, courrier, photographies, paramètres des apps avec le nuage. De sorte que l'ensemble de ces contenus se retrouve disponible sur les autres périphériques Apple rattachés à votre iCloud. Naturellement il est possible de choisir quoi synchroniser et par défaut les photos ne sont pas partagées avec le nuage. Les sauvegardes du téléphone, hors musique et vidéo, peuvent être effectuées vers iCloud plutôt qu'avec votre ordinateur. Pour cela chaque utilisateur dispose d'un compte gratuit iavec 5 Go d'espace de stockage. Il est naturellement possible d'acheter plus d'espace.

Apple iPhone 4S - iCloud

Un mot sur les performances

Il ne vous a pas échappé que l'iPhone 4S dispose d'un système d'exploitation propriétaire. On a beau retrouver iOS sur les autres iDevices Apple, les terminaux concurrents qu'il s'agisse de Blackberry, Windows Phone, ou Android n'en sont bien sûr pas pourvu. De fait comparer les performances d'une plate-forme à l'autre n'est pas aisé ni même tout à fait juste puisque d'une plate-forme à l'autre le système d'exploitation est différent.

A défaut de proposer le benchmark idéal de l'iPhone 4S, nous vous proposons quelques tests qui donnent un éclairage assez intéressant sur la réactivité de l'appareil face à ses prédécesseurs tout en intégrant l'une des références en matière de smartphone : le Galaxy S2 de Samsung.

Test de démarrage

Apple iPhone 4S - Benchs - Startup

On démarre avec un classique le temps nécessaire au démarrage de l'iPhone 4S. Nous le comparons à l'iPhone 4, sous iOS 5.0, et nous observons un léger gain. L'iPhone 4S démarre donc plus rapidement que son prédécesseur, c'est toujours bon à prendre !

Geekbench

Apple iPhone 4S - Benchs - Geekbench

Geekbench est un outil de test synthétique. Il place l'iPad 2 en tête du classement. L'iPhone 4S arrive second avec des performances 70% supérieures à l'iPhone 4... Tout de même !

GLBench 2.1 - Egypt - High

Apple iPhone 4S - Benchs - GLBench

GLBench s'intéresse aux performances graphiques de nos différentes plates-formes en faisant tourner une scène 3D. Ici, le Galaxy S2 peut figurer puisque l'utilitaire de test est également disponible sur cette plate-forme. Petite surprise, l'iPhone 4S devance d'une très courte tête l'iPad 2. A bien y réfléchir ce n'est pas illogique la résolution des deux écrans étant différente. Le Galaxy S2 est ici largement distancé... tout comme l'iPhone 4 ! A en croire les résultats obtenus, l'iPhone 4S est six fois plus rapide que l'iPhone 4 !

Sunspider - Test Javascript

Apple iPhone 4S - Benchs - SunSpider

Le test Sunspider, mesure les performances du moteur Javascript d'un navigateur web donné. Alors forcément entre Safari et le navigateur d'Android, nous n'avons pas le même navigateur mais cela reste malgré tout une comparaison valable. Les résultats sont exprimés en milisecondes, la lecture du graphique est donc inversée. L'iPad 2 sous iOS 5.0 est ici le plus rapide suivi de l'iPhone 4S. Ce dernier offre un gain de performance non négligeable... non seulement face à l'iPhone 4 lanterne rouge du test mais aussi face au Galaxy S2 qui ne peut rivaliser.
Le nouvel appareil photo intégré à l'iPhone 4S est l'une de ses caractéristiques majeures avec pour mémoire une résolution de 8 mégapixels et un capteur rétroéclairé. Nous avons cherché à vérifier par la pratique comment celui-ci se comportait face à un iPhone 4 mais aussi face à un Galaxy S2. Pour cela nous avons bien sûr ressorti notre scène de référence.

De gauche à droite nous avons systématiquement : iPhone 4, iPhone 4S et Galaxy S2 :

Eclairage studio

iPhone 4 studio test
Apple iPhone 4S - Photos - iPhone 4S - Studio
Apple iPhone 4S - Photos - Galaxy S2 - Studio


L'iPhone 4 tout à gauche semble ne pas apprécier l'éclairage artificiel direct et ressort cette étrange teinte rose orangée visible partout et en particulier sur les bords. Un mauvais calcul de balance des blancs que corrige l'iPhone 4S, même si on trouvera là que le blanc tire un peu au jaune. L'exposition est en tout cas bien gérée. Le Galaxy S2 contrôle lui-aussi sa balance des blancs de façon appropriée mais sous-expose par défaut la photo si on n'intervient pas sur la compensation.

Crop studio i4
Crop studio i4S
Crop studio S2


En matière de détails, le gain du capteur de 8 Mpix sur l'iPhone 4S est flagrant par rapport aux 5 Mpix de l'iPhone 4. Et comparé à aux 8 Mpix du Galaxy S2, on voit clairement que l'iPhone 4S restituent des textures beaucoup plus nettes et fines. Le tandem optique + capteur Sony choisi par Apple semble bien fonctionner. On notera également la meilleure prise en main de l'iPhone 4S par rapport au Galaxy S2, réduisant les risques de tremblements du photographe. Enfin l'autofocus se montre plus efficace que sur l'iPhone 4. On apprécie au passage l'accroissement de la fréquence de rafraîchissement de la mise au point par rapport à l'avant dernière smartphone d'Apple.

Eclairage studio HDR



iPhone 4 studio test
Apple iPhone 4S - Photos - iPhone 4S - Studio HDR
Apple iPhone 4S - Photos - Galaxy S2 - Studio HDR


Pas de grands changements ici, si ce n'est qu'on récupère de la matière sur les trois images. Le traitement de Samsung s'en sort pas mal car délivre un résultat plus réaliste que la HDR d'Apple.

Faible éclairage (naturel)

Apple iPhone 4S - Photos - iPhone 4 - Faible luminosité
Apple iPhone 4S - Photos - iPhone 4S - Faible luminosité
Apple iPhone 4S - Photos - Galaxy S2 - Faible luminosité


Là, on revient sur des résultats assez similaires entre l'iPhone 4 et le 4S : même bonne balance des blancs, même exposition bien mesurée. Les images de l'iPhone 4 sont à peine plus saturées, celle de l'iPhone 4S légèrement plus claires. La grande différence, c'est la taille de l'image et la quantité de détails capturés, forcément plus conséquentes avec 8 Mpix. Ici, le Galaxy S2 de Samsung s'incline visiblement, avec une image beaucoup moins détaillée et une exposition encore une fois insuffisante. De loin, ça donne de la douceur, presque pas désagréable. Mais de près...

Crop faible ‚clairage i4
Crop faible ‚clairage i4S
Crop faible ‚clairage S2


Les deux smartphones d'Apple laissent apparaître une quantité de bruit de luminance importante : c'est un peu vif à 100 % mais cette approche présente l'avantage de conserver une bonne quantité de détails et de textures. Surtout avec l'iPhone 4S et c'est la bonne surprise de ce nouvel opus. Non seulement la montée en résolution ne s'accompagne pas d'une croissance du bruit numérique, mais elle révèle même une amélioration du traitement par rapport à l'iPhone 4. En effet, le 4S donne des images moins brutes en opérant un lissage très bien dosé. Dosage que le Galaxy S2 ne connait pas : le smartphone de Samsung floute complètement ses photos pour contenir la montée de bruit numérique.

Faible éclairage avec Flash

Apple iPhone 4S - Photos - iPhone 4 - Faible luminosité Flash
Apple iPhone 4S - Photos - iPhone 4S - Faible luminosité Flash
Apple iPhone 4S - Photos - Galaxy S2 - Faible luminosité Flash


Enfin, c'est un match quasi nul ici avec dans les trois cas des puissances de flash si limitées qu'on peine à éclairer une scène placée à 50 cm des smartphones....

Conclusion

Avec l'iPhone 4S, Apple poursuit son propre rythme puisque vraisemblablement la firme à la pomme ne compte proposer qu'un seul nouveau téléphone par an. Alors que l'iPhone 5 était largement attendu, il faisait sens aux yeux d'Apple de proposer un modèle intermédiaire. La logique étant de rentabiliser le design de l'iPhone 4 d'une part mais aussi de proposer aux utilisateurs d'iPhone 3G et d'iPhone 3GS, en fin de contrat et d'engagement (la plupart des abonnements iPhone étant avec engagement 24 mois) un nouveau terminal. Car les possesseurs d'iPhone 4 ne seront en situation de renouveler leur terminal auprès de leur opérateur que… l'an prochain !

Alors certes le design de cet iPhone 4S est bien connu… Et certes encore un écran plus large aurait peut être fait sens quoique… Mais en dépit de ces deux considérations, l'iPhone 4S apporte un nombre de nouveautés non négligeables. On pense évidemment à la puissance du processeur A5, au nouveau système radio qui on l'espère améliorera la qualité de réception, mais aussi à l'appareil photo dont la qualité est assurément de très bonne facture. On pensait l'iPhone 4 assez bon dans le domaine, les progrès accomplis avec le 4S sont plus que probants. La possibilité de tourner des vidéos en HD 1080p devrait également interpeller les esprits créatifs alors que nous retenons bien évidemment Siri.

Apple iPhone 4S - Close-up - 12


C'est la nouveauté phare de cet iPhone et c'est effectivement celle qui a le plus de potentiel. En un sens, Siri est une révolution au même titre que l'a été l'arrivée du tactile multipoints inauguré par le tout premier iPhone. Siri a de quoi impressionner car de mémoire de journaliste c'est l'une des solutions de reconnaissance vocale les plus intelligentes jamais vues. Siri va justement bien au-delà de la simple reconnaissance pour comprendre le contexte de vos demandes et vous apporter une réponse ! Mais est-ce suffisant pour l'utiliser au quotidien ? Rien n'est moins sûr. Entre la nécessité d'adopter de nouvelles habitudes, les services non disponibles en France, les inévitables aléas de la technologie… Siri pourrait finalement se trouver relégué au rang de gadget, alors même que le potentiel est là ! L'avenir nous le dira.

En attendant cet iPhone 4S ne révolutionne pas le genre. Tout au plus permet-il à Apple de rattraper son retard technologique face à ses concurrents sans s'en démarquer véritablement autrement que par Siri. Et si Siri a un côté magique indéniable, les économies d'échelle induites par la réutilisation d'un design déjà éprouvé, celui de l'iPhone 4, auraient pu permettre de baisser le prix final du terminal ce qui n'est hélas pas le cas. L'iPhone 4S est cher, très cher mais il est maintenant proposé en version 64 Go, une première pour un Smartphone Apple, en plus des versions 32 et 16 Go évidemment plus accessibles. Quant aux possesseurs d'iPhone 4, ils n'ont pas d'urgence à évoluer vers l'iPhone 4S sauf à avoir des affinités prononcées pour la photographie ou l'envie de briller en soirée avec Siri !
les plus: progrès de l'appareil photo
              de meilleures performances
              reconnaissance vocale, siri
les moins: le prix
                 design inchangé
                 fragile
    
verdict: rien a signaler pour cette achat


21/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres