geekulture

Game of Thrones : Le Trône de Fer

 


A moins d'avoir hiberné ces dernières années, vous ne pouvez pas être passé à  côté du phénomène Le Trône de Fer. Le succès des romans et le raz-de-marée provoqué par la série télévisée de HBO font du Trône de fer une licence qui a le vent en poupe.

 

 

VERDICT :

 

Cyanide n’a certes pas bénéficié de gros moyens pour développer Game of thrones, mais certains défauts ne sont pas liés qu’à  la technique. Le jeu manque de punch et de moment épique, d’un système de combat et d’une interface dignes de ce nom. Seuls l’intrigue de qualité et le respect de l’univers de George R. R. Martin peuvent sauver le jeu et donner aux fans de la saga l’envie malgré tout de tenter l’aventure.

 

Les plus :
  • Le scénario
  • Le respect de la saga
  • Les quelques bonnes idées de gameplay…
Les moins :
  • … sous exploitées
  • Techniquement à  la ramasse
  • C’est mou !
 NOTE : 13/20
Test de Game of Thrones

Après une première incursion dans l'univers de George R. R. Martin, plutôt mitigée, avec Game of Thrones : Genesis, un jeu de stratégie en temps réel, Cyanide remet le couvert avec un jeu de rôle de plus grande envergure. Game of Thrones vous met dans la peau, de non pas un mais, deux personnages principaux que vous incarnez alternativement à  travers une succession de chapitres. D'un côté, un membre de la garde de nuit à  qui l'on confie des missions délicates, de l'autre un prêtre rouge de retour chez lui, après 15 ans d'absence, afin d'enterrer son seigneur de père et qui se trouve confronté à  des problèmes de succession. L'histoire se déroule en parallèle de la première saison de la série et on ne peut que saluer la fidélité dont a fait preuve Cyanide à  son égard.

Game-of-Thrones-PC-94141

Le scénario est l'un des points forts de ce titre, même s'il reste inférieur aux romans, il reprend ce qui a fait le sel de la saga : complot politique, trahison, retournement de situation et choix difficiles. Les dialogues sont nombreux, parfois trop, mais bien écrits et loin d’être manichéens. Certains sont même doublés par les acteurs de la série, ce qui fait toujours son petit effet. On appréciera les choix multiples et les conséquences qui peuvent en découler, bien que l'on a plus souvent l'impression de subir l'histoire que de l'influencer réellement.

Jeu de rôle oblige, les deux protagonistes sont personnalisables. Pas physiquement, mais vous avez le choix de la classe et des compétences de votre personnage. Rien de bien original dans tout ça, si ce n'est le système de traits de caractères qui vous accorde selon les défauts et qualités que vous vous attribuez des bonus/malus. Le système est original et l'on apprécie de pouvoir débloquer des traits inédits selon notre attitude en jeu. Dans la veine des bonnes trouvailles, chaque armure est sensible à  un type d'arme en particulier, il faut en tenir compte dans le choix de votre équipement en combat, ce qui ajoute un enjeu tactique qui n’est pas désagréable. Ces quelques bons points distribués, que reste-t-il ? Ah oui... tout le reste...

Game-of-Thrones-PC-94143

Winter is coming...

Game of Thrones souffre d'une réalisation faiblarde et fainéante qui tend à  tuer dans l'œuf la quasi totalité des bonnes idées de Cyanide. Le système de combat, par exemple, inspiré librement des jeux Bioware, dispose d'une pause active, d'un versant tactique et de compagnons à  qui l'on peut demander de mémoriser jusqu'à  trois ordres. Mais la caméra positionnée de côté et bien trop proche de l'action sans possibilité de dézoomer rend les combats difficilement lisibles. Du coup, on a recours bien trop souvent à  la pause active ce qui plombe le rythme de l'action de manière radicale sans pouvoir compter sur uneanimation et des effets d'impact de qualité pour relever le tout. En gros, ça manque de punch et on s'ennuie vite !

Game-of-Thrones-PC-94142

Entre deux combats, on part explorer les alentours et, de nouveau, le titre de Cyanide déçoit. Le monde est divisé en zones et on se téléporte de l'une à  l'autre en passant par la carte. Les zones sont toutes, pour la plupart, étroites et dénuées de vie malgré la présence de quelques PNJ au coin des rues avec qui il est impossible d'interagir. Quant aux commerces, il faut d’abord passer le cap des portes des échoppes qui vous passent à  travers avant d’atteindre le marchand… L’interface de vente se révèle rigide et peu ergonomique. La moindre interaction vous demande deux à  trois clics au minimum, là  où un seul aurait suffi. De manière générale, la navigation dans les menus est pénible et malheureusement indispensable. A titre d’exemple, la minicarte est inutile, son manque de lisibilité vous oblige à  faire appel trop souvent à  la carte principale pour trouver votre chemin.

Pour terminer, quelques mots sur les graphismes qui sont, n’ayons pas peur des mots, laids. La direction artistique est louable et fidèle à  l’œuvre originale mais l’Unreal Engine 3 ne se montre pas sous son meilleur jour, avec des textures grossières et des visages coupés à  la hache.

Game-of-Thrones-PC-94144

When you play the game of thrones, you win or you die.

On aurait facilement pardonné à Cyanide ses errances techniques si l’accumulation des défauts ne cassait pas autant l’immersion. Certaines phases de gameplay viennent parfois nous sortir de notre torpeur comme les pouvoirs spéciaux (zoman) des deux protagonistes. Alester, grâce à sa vision de R’hllor, peut découvrir des mécanismes cachés et Mors peut prendre possession du corps de son chien pour explorer d’autres zones, égorger des ennemis ou suivre des pistes grâce à son odorat.

Mais ne tournons pas autour du pot, pour apprécier le jeu de rôle de Cyanide, il va falloir être coutumier de l'univers de George R. R. Martin car le titre a de biens gros défauts qui pourront facilement décourager les néophytes. Le jeu n’est clairement pas la meilleure entrée en matière dans l’univers du Trône de Fer. Mais pour les plus acharnés, Game of Thrones peut permettre de patienter jusqu’à  la prochaine saison de la série où le prochain tome de la saga.



24/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres