geekulture

Forza 4

 

Test de Forza Motorsport 4 - Forza Motorsport 4 - Xbox 360

 

 


 

  • En résumé

 

Forza Motorsport 4 enterre le géant Gran Turismo sans état d'âme et avec maestria. LE nouveau titre référence pour tous les amoureux de courses automobiles.

  • Les plus
  • Une réalisation sans faille
  • Un gameplay sans égal
  • Une I.A réelle !
  • Les moins
  • Une vue caméra piste moins bonne que celle de GT

Test de Forza Motorsport 4

 

 

Coup de maitre pour l’équipe de Turn 10 qui, avec ce 4ème volet de Forza Motorsport, nous propose le meilleur jeu de course jamais réalisé sur console.

On l’attendait avec impatience. Impatience car depuis la désillusion de Gran Turismo 5, les fans de simulation que nous sommes pleuraient chaque jour un peu plus le ratage de Polyphony. Certes, il y a quelques semaines, nous avions eu le grand plaisir de découvrir F1 2011, l’excellent titre de Codemasters. Mais voilà, il s’agit là de Formule 1 et forcément, c’est assez restrictif !

Forza-Motorsport-4-Xbox-360-58112

Avant même de commencer ce test, nous souhaitons remercier les équipes de Microsoft qui n’ont pas hésité à nous mettre dans les meilleures conditions pour la réalisation de ce papier. En effet, de notre point de vue, Forza a toujours été un excellent titre mais il lui manquait un élément essentiel pour une simulation de pilotage : un volant digne de ce nom ! C’est pourquoi, lorsque le jeu est arrivé à la rédaction accompagné d’un « vrai » volant (Fanatec CSR), nous pouvions enfin comparer Forza à Gran Turismo dans des conditions similaires.

Forza-Motorsport-4-Xbox-360-58116

Dès le lancement du jeu, Dan Greenawalt, le producteur, vous explique qu’il est aujourd’hui politiquement incorrect d’aimer, voire d’être passionné par des machines qui polluent et qui font du bruit. Finalement, le seul endroit où ces « malades » du volant peuvent se retrouver, c’est ici, dans Forza Motorsport 4 ! Et bien, mon cher Dan, tu as bien raison, c’est bien ici que les choses se passent pour les « malades » que nous sommes ! Avant de rentrer dans les détails du jeu, impossible de ne pas faire une comparaison directe avec l’illustre Gran Turismo. Pour être bref, disons que Forza réussit là où GT a échoué. Tout d’abord, le jeu est terminé, certes cela peut sembler bizarre mais souvenez-vous, GT5 était tout sauf un jeu finalisé lors de sa sortie. A l’instar de PES et de FIFA, il est clair que le titre de Turn 10 vient de dépasser la référence absolue en terme de simulation. Coté graphisme, FM4 est plus beau, coté son, FM4 est bien meilleur, coté gameplay (au volant), FM4 s’impose encore, coté mode de jeu, FM4 en propose plus, coté I.A, Forza Motorsport 4 est à des années lumière ! Evidemment, il y a quelques compartiments du jeu (peu nombreux) où GT reste une référence mais dans son ensemble, Forza Motorsport 4 inflige une correction dont l’équipe de Polyphony aura certainement du mal à se remettre. Nous sommes d’autant plus à l’aise pour le dire puisque sur JVN, nous étions tous fans de GT ! Mais, alors, il a quoi de plus ce Forza 4 ? Explications.

Forza-Motorsport-4-Xbox-360-58108

L’essence même de la course


Pas question ici de faire un long laïus sur le mode carrière de Forza qui, finalement, ressemble à ses prédécesseurs. Vous participez à des courses et vous gagnez des crédits et de l’XP pour progresser dans les différents modes de difficulté du jeu. Tout comme Gran Turismo, le principe est donc bien rodé. Pas question non plus de vous énumérer le nombre de voitures ou encore de circuits, il vous suffit pour cela de vous rendre sur le site officiel. Pas question enfin de vous parler de l’option Kinect, joli gadget pour épater vos amis lors d’une soirée ! Nous allons donc nous attacher à ce qui fait une bonne simulation : le plaisir de pilotage, l’immersion, le challenge, la technique et surtout l’expérience de jeu. Et c’est bien de cela qu’il s’agit dans FM4 : une plongée sans retenue dans le monde des sports mécaniques. Pour s’en convaincre, direction la piste. Vous avez à disposition plusieurs positions de pilotage. Chaque habitacle a bénéficié d’un soin tout particulier, presque photo réaliste. Si vous décidez de piloter dans ces conditions vous aurez l’impression de regarder une caméra embarquée. Un bémol toutefois, nous préférons la position de pilotage de GT en caméra piste beaucoup plus complète et lisible. Malgré tout, aucun problème pour être en complète immersion dans Forza. En effet, une fois que vous aurez enclenché la première, vous ne pourrez plus décrocher du titre. Prenons un exemple. Nous sommes à bord d’un proto sur le circuit du Nürburgring, sans aucune assistance et prêt à avaler les 22 kms. Tout d’abord, le son. Cela peut sembler secondaire mais il n’en est rien. La voiture hurle à chaque descente de rapport et il est très facile de sentir ses réactions en prêtant simplement l’oreille. Le comportement ensuite. Nous avons eu quelques difficultés à adapter le freinage dans les premiers virages, c’est pourquoi, direction le menu setting. Un peu moins de mordant sur l’attaque des freins, changement de répartition de freinage et réduction de la course sur le pédalier Fanatec. Retour sur la piste pour enfin sentir la voiture au freinage. Dans ces conditions, Forza 4 permet à chaque joueur d’adapter la voiture à son style de pilotage et ainsi avoir à disposition un panel si large qu’il vous faudra effectuer beaucoup de tours pour tirer la quintessence de la machine. Une fois la position de pilotage et le freinage ok, c’est du coté de la réalisation que le jeu fait là encore merveille. C’est tout simplement sublime ! Les effets de lumière, les ombres, les vitesses de défilement rendent l’ensemble incroyablement réaliste. Tous ces éléments mis bout à bout, vous obtenez une expérience unique sur console à ce jour. Dans les « S Porsche » sur le circuit du Mans, vous ressentez le grip mécanique de la voiture. Seul Gran Turismo 4 avait su obtenir cette sensation à cet endroit précis. Bref, coté gameplay, FM4 place la barre très haut avec des sensations de bumping, d’aéro, de glissades totalement maitrisées. Du pur plaisir !

Forza-Motorsport-4-Xbox-360-58106

Et les autres


Certes, beaucoup d’entres nous vont profiter du titre en jouant en ligne. Toutefois, offline, FM4 se révèle là encore comme une référence. Non seulement les challenges proposés sont variés (à l’exception des courses de cônes) mais surtout l’I.A est au rendez-vous. Très loin du wagon que propose Gran Turismo, vos camarades de jeu artificiels se révèlent retors. Ils poussent, se sortent, plongent dans chaque petit espace que vous pourrez laisser. En fait, ils vous mettent la pression tout au long de l’épreuve et ce, avec un excellent dosage. Il arrivera parfois que dans le dernier tour, le leader fasse une erreur. Dans le même registre, si vous êtes en tête, n’imaginez pas une seule seconde vous envoler vers la victoire. Suivant la difficulté que vous choisissez, le jeu s’adapte parfaitement à des débutants mais aussi aux experts. A noter que plus vous roulez sans assistance, plus votre XP montera vite. En ce qui concerne les dégâts, là encore, FM4 étonne. Non seulement vous serez pénalisé en terme de crédits à la fin de la course si vous ramenez une épave mais en plus, il faudra être capable de la ramener ! En effet, suivant les différentes collisions que vous subirez le comportement de votre machine se détériorera. En revanche, si vous faites de la « poussette », vous allez simplement abimer votre pare-choc mais le comportement de la voiture sera toujours optimal. Ok, c’est dommage d’abimer une 458 !

Forza-Motorsport-4-Xbox-360-58118

Tous ensemble

A l’heure où nous écrivons ces lignes, difficile de vous parler du mode online (16 joueurs cette année) étant donné que le jeu n’est pas sorti. Nous allons donc nous attacher au mode Rival. Ici, vous choisissez un adversaire (réel) et vous devez battre son temps en course contre la montre, en drift ou encore en mode dépassement. De plus, vous pouvez changer de rival à tout moment et ainsi vous mesurer aux meilleurs pilotes de la planète. Toujours dans le mode communauté, vous avez accès à une salle des ventes pour trouver la perle rare, à une salle dédiée aux décorations qu’ont pu faire d’autres joueurs, ou encore créer un club avec d’autres joueurs et partager vos voitures, vous confronter à d’autres clubs, etc. En fait, votre principal problème dans le mode communauté sera d’avantage de vous en sortir dans les menus plutôt que de profiter de tout ce que propose FM4.

Pour conclure, nous pourrions passer des heures à vous expliquer en long en large et en travers ce que recèle Forza Motorsport 4. Mais finalement, la seule chose à retenir c’est que FM4 est ce qu’il se fait de mieux aujourd’hui en matière de simulation automobile sur console et de très très loin.

 

note: 19/20



22/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres