geekulture

Cyborg R.A.T 9 Wireless

Cyborg R.A.T 9 Wireless

A sa sortie, la R.A.T 7 de Cyborg nous avait impressionnés par son design « Transformers » et sa modularité. Pour notre plus grand bonheur, la souris gamer la plus atypique du moment nous revient dans une version sans fil, et nommée R.A.T 9, qui reprend tout ce qu'on aimait sur la version filaire, et propose une vision du sans fil plutôt ingénieuse. De quoi craquer à nouveau ?

Ergonomie et design

Même si l'effet de surprise de la R.A.T 9 est désormais passé, il faut bien admettre que la souris de Mad Catz est toujours aussi impressionnante dès le premier contact. Son design fait de diverses pièces de plastique et de vis semble venir d'une autre planète, et pour un peu on chercherait presque les articulations permettant de la transformer en robot géant.

R.A.T 9 Wireless 1



Néanmoins, tout l'intérêt de la R.A.T 9 provient du fait que ce design modulaire est tout sauf un gadget visuel : la souris n'a pas seulement l'air modulaire, elle l'est réellement ! Comme sa grande sœur, elle est composée de trois parties principales que l'on peut ajuster ou remplacer à sa guise. Le repose paume, le bord gauche et ses boutons latéraux qui tombent sous le pouce, et le bord droit ou vient se poser l'auriculaire : on pourra ajuster l'écart du repose paume par rapport aux boutons ou le remplacer par une version plus haute ou antidérapante, l'avancement et l'écart de la partie gauche incluant les boutons, ou changer la partie droite pour une version antidérapante ou agrémentée d'un « repose auriculaire ».

R.A.T 9 Wireless 2
R.A.T 9 Wireless 3



La R.A.T 9 n'est pas un poids plume : elle peut être lestée, mais même sans ses poids, elle atteint déjà les 166g. La souris embarque un châssis en aluminium assez épais. Six poids de six grammes peuvent être ajoutés, avec là encore un système assez unique : on les enfile sur une tige à ressort et on les bloque avec un écrou. Ou comment cultiver sa différence. Un mot sur les patins : ils paraissent assez réduits, mais offrent une glisse satisfaisante

R.A.T 9 Wireless 4



Les boutons sont au moins un domaine où la souris fait dans le classique : molette crantée sans défilement horizontal, deux boutons latéraux sur le côté gauche, plus un petit bouton particulièrement pratique pour la visée avec précision, un bouton de réglage des DPI à la volée et un dernier bouton qui permet le changement de profil. Ce dernier est le seul qui soit bizarrement placé : pourquoi ne pas l'avoir mis à droite comme sur la GM8000X par exemple ? On notera enfin une molette latérale qui tombe sous le pouce. Celle-ci ne fait pas office de défilement latéral, mais permet tout de même d'affecter deux actions à son activation dans un sens ou dans l'autre.

Venons en donc à l'originalité de cette R.A.T 9 Wireless : le sans fil ! Plutôt que d'opter pour un système à la Razer avec cable amovible pour passer du mode filaire au mode sans fil, Cyborg propose deux petites batteries interchangeables, façon munitions que l'on insère à l'arrière de la souris, pendant que l'on recharge sa petite sœur sur le récepteur USB. Bref, une réussite d'intégration qui se situe tout à fait dans l'esprit de la version filaire. En contrepartie, la R.A.T 9 n'est pas une souris hybride comme peut l'être les Naga et Mamba de Razer ou la G700 de Logitech

R.A.T 9 Wireless chargement


Capteur

Le capteur laser de la R.A.T 9 Wireless offre une sensibilité allant jusqu'à 5 600 ppp, et offrant des paliers de 25 ppp. Le taux de rapport est de 1 000 Hz, une valeur que partagent toutes les souris du comparatif. Cyborg annonce un temps de réponse d'une milliseconde.

Pilotes

La R.A.T 9 Wireless propose des pilotes très complet. Mais du coup, plutôt complexes au premier abord. On distingue deux parties. La première permet de régler les 4 niveaux de DPI pour le changement à la volée via le bouton dédié. Pour chaque niveau, les pilotes proposent une échelle entre 100 et 5600 ppp, et une barre assez judicieuse permet de régler individuellement l'axe horizontal ou vertical, ou d'attribuer la même valeur aux deux. C'est également depuis cet écran que l'on règle la sensibilité du bouton de visée précise, très pratique pour sniper ou pour traverser des passages délicats.

Cyborg RAT 9 pilotes précision



On passe au « plat principal » qui est l'outil de programmation des boutons, qui permet d'attribuer les actions pour chacun des trois profils proposés. Fonctionnant à base de menus déroulants pas évidents à appréhender, il permet une fois que l'on a compris son fonctionnement, d'attribuer à chaque bouton un raccourci clavier, une macro (avec enregistrement de la durée de pression des touches ou boutons) et surtout des « commandes avancées » auxquelles on peut attribuer différentes actions ou macros à chaque phase : pression, bouton enfoncé et relâche.

Cyborg RAT 9 pilotes macros


A l'utilisation

Nous avons été très satisfaits par les performances de la R.A.T 9 dans la pratique. La souris bénéficie naturellement de tous ses atouts, et notamment de son bouton de visée précise qui s'avère bien placé et salvateur : il est certes possible de switcher les DPI sur n'importe quelle souris, y compris sur la R.A.T mais avoir ce raccourci qui améliore la précision uniquement lorsqu'il est enfoncé est redoutable. La précision de la souris n'est pas mise en défaut : rien à signaler sur ce point. Enfin, Cyborg propose une approche assez intuitive de la recharge pour les joueurs désirant absolument jouer en sans fil : les « batteries cartouche » permettent une recharge plus immédiate en cours de partie que le système de Razer qui nécessite d'aller chercher le câble derrière le socle de rechargement et le connecter à la souris.

Conclusion

 

La R.A.T 9 confirme la réussite de la R.A.T 7 : Cyborg est parvenu à livrer une version sans fil et sans faille de son atypique souris. Celle-ci ne conviendra pas à tout le monde : on aime ou on déteste son design modulaire. Nous on aime, et l'ingénieux système de rechargement se situe tout à fait dans l'esprit de ce qui a fait l'originalité du modèle filaire. Reste son principal défaut : le prix ! Au-dessus de 100 euros, ça devient un investissement...

Les plus

  • Prise en main optimale et personnalisable
  • Système de recharge original
  • Design inimitable...

Les moins

  • ...Mais qui ne plaira pas à tout le monde
  • Interface complexe des pilotes
  • Le prix !

Cyborg R.A.T 9 Wireless

Souris gamer

Très bon

  • Confort
  • Précision
  • Boutons




31/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres