geekulture

Everybody's Golf

 

Test de Everybody's Golf

Test de Everybody's Golf - Everybody's Golf - Vita
  • En résumé

 

En passant sur PlayStation Vita, Everybody’s Golf aurait pu en profiter pour renouveler son gameplay. Le titre se contente pourtant de réciter ses gammes avec soin. Mais quand la mélodie demeure aussi agréable et subtile à la fois, on lui pardonne volontiers d’autant que son mode online promet de belles heures de jeu en perspective.

  • Les plus
  • Simple et difficile à la fois
  • Plein de choses à débloquer
  • Le mode online
  • Les moins
  • Pas de grands changements
  • Seulement six parcours
  • Moins accessible qu'auparavant

Test de Everybody's Golf

 

Au Japon, la série Everybody’s Golf continue d’enthousiasmer les joueurs à tel point que ce nouvel épisode représente la meilleure vente au lancement de la PS Vita devant Uncharted : Golden Abyss. Chez nous, le jeu de golf de Sony n’a pas la même popularité mais connaît au minimum un succès d’estime. Confirmé par cette version Vita ?


La plus grande réussite de la série, c’est finalement d’avoir réussi à faire aimer le golf à ceux qui ne vouent pas forcément un culte à ce sport. Face à des simulations plus réalistes et un peu austères, Everybody’s Golf apporte un peu de couleurs avec ses personnages de manga et son univers légèrement kawaï. Tout cela sans jamais délaisser l’aspect technique de ce sport. Et si l’on prend plaisir à retrouver un tel titre au lancement de la PlayStation Vita, on est également curieux de voir de quelle manière celui-ci utilise les fonctionnalités de la console. Là-dessus, on reste indéniablement sur sa faim.

everybody-s-golf-vita-77024

Putt trop d’innovations

A vrai dire, pour qui connaît les précédents épisodes (et notamment les derniers parus sur PS3 et PSP), Everybody’s Golf sur Vita n’apporte pas grand-chose à la série. La campagne solo s’articule toujours de la même façon avec des tournois à écumer à la difficulté progressive. Le titre apparaît d’ailleurs plus retors que d’habitude et il faut vraiment jouer un golf de rêve pour s’en sortir au final. Même les parcours (six, seulement) se montrent plus tortueux et proposent des reliefs encore plus marqués. De fait, il faut vraiment prendre en compte de tous les paramètres, comme la puissance du vent, par exemple. D’ailleurs, en appuyant sur la flèche du bas de la croix directionnelle, votre avatar jettera quelques brindilles d’herbe en l’air afin de jauger de sa direction et de sa force. Mais heureusement, Everybody’s Golf conserve une maniabilité aux petits oignons basée sur un système maintenant établi avec la fameuse jauge de puissance en trois temps. Pareil, sur le green, on retrouve la célèbre grille permettant de décrypter le dénivelé du terrain. On reste ainsi en terrain connu, d’autant que les fonctions tactiles de la Vita et la détection de mouvements se font discrètes et accessoires.

everybody-s-golf-vita-77021

Fire in the hole !

Everybody’s Golf se rattrape tout de même grâce à ses nombreux bonus à débloquer (nouveaux personnages, clubs, vêtements, balles…). Et comme le titre s’avère toujours aussi addictif, on se prend vite au jeu et on a envie de tout acheter. Plus intéressant encore, le mode online du titre que l’on n’a malheureusement pas pu tester, celui-ci s’ouvrant seulement à partir du 22 février. Reste que sur le papier, il promet beaucoup, avec un petit salon dans lequel on peut diriger un avatar personnalisable à la recherche d’une partie. Car, en plus des habituelles statistiques, on trouve surtout trois tournois quotidiens pour se frotter aux joueurs du monde entier (un mode ad-hoc est également présent). Bref, si Everybody’s Golf se repose un peu trop sur ses lauriers, la qualité intrinsèque du titre alliée à son mode online en font une valeur sûre sur PS Vita.

 

note: 15/20



15/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres