geekulture

ModNation Racers Roadtrip

Test de ModNation Racers Roadtrip

Test de ModNation Racers Roadtrip - ModNation Racers Roadtrip - Vita
  • En résumé

 

Malgré de bonnes idées en matière de gameplay, ModNation Racers: Road Trip souffre de gros problèmes de réalisation qui viennent rapidement gâcher la fête. Et si l’on ajoute à ça un univers un peu fade et un multi limité, il reste un jeu bon pour trois petits tours avant le retour au garage.

  • Les plus
  • Une personnalisation très poussée
  • Création de circuits au doigt et à l’œil
  • Bases de gameplay solides
  • Les moins
  • Ça rame
  • Temps de chargement
  • Pas de multi en ligne

Test de ModNation Racers Roadtrip

 

 

Après les versions PlayStation 3 et PSP, c’est sur PS Vita que Sony accorde une nouvelle chance à son jeu de karting personnalisable. Malheureusement, ModNation Racers: Road Trip n’est clairement pas l’épisode de la consécration.

Qu’il est difficile de s’imposer lorsqu’on est un jeu de karting grand public. Alors que chez la concurrence Mario Kart est au mieux de sa forme (et ce n’est pas l’équipe de JVN qui dira le contraire), la série des ModNation Racers peine à faire son trou. Dans ce nouvel épisode exclusif à la PS Vita, la formule ne change pas. Il y est toujours question de courses de type arcade avec de nombreuses options de personnalisation, le tout dans un univers toujours aussi fade (aussi bien d’aspect qu’au niveau de l’ambiance sonore). Face à des titres comme Mario Kart 7, ou même Sonic & SEGA All-Stars Racing, le manque de caractère de ce nouveau ModNation est tout aussi marquant que celui de ses prédécesseurs. Une fois le fonctionnement des menus décrypté, le jeu du Studio San Diego propose de prendre part à une carrière composée de plusieurs championnats dans lesquels le but est de terminer premier du classement général. Là encore, rien de bouleversant. En parallèle au côté traditionnel des courses, le titre offre également toute une série de défis à remplir, comme percuter un nombre donné d’adversaires au cours d’une épreuve par exemple. Pas toujours évidents vu le côté acharné et incertain des courses, ces défis permettent de débloquer des éléments de customisation, utiles à la création de pilotes ou de véhicules. Et à ce niveau, il y a de quoi faire. 

modnation-racers-road-trip-76718

Pimp My Ride

Sans grande surprise, ce nouveau ModNations Racers fait lui aussi la part belle à la personnalisation. Les mauvaises langues diront que les développeurs se reposent un peu trop sur les utilisateurs pour donner de l’intérêt à leur jeu. Cela dit, un tel nombre d’options ne peut être que salué. Du pilote au circuit, en passant par le kart, tout peut être créé ici. Et PS Vita oblige, l’écran tactile est mis à profit pour faciliter la création. Ici, l’emplacement ou la taille d’un élément (accessoire, sticker, etc...) sont réglables au toucher. L’idée est louable, mais le manque de précision fait qu’il est malheureusement difficile d’obtenir le résultat souhaité, en particulier lorsqu’il s’agit de la création de Mods (les petits personnages que le joueur incarne). Le constat concernant l’utilisation de l’écran tactile n’est pour autant pas totalement négatif. La création de circuit est quant à elle facilitée par la présence de ce dernier. En effet, le tracé de la piste peut tout simplement être réalisé en le dessinant au doigt sur l’écran. Nivelé, décors et autres obstacles sont eux aussi gérés à l’aide des deux surfaces tactiles. Difficile, donc, d’être catégorique en ce qui concerne l’utilisation de cette nouvelle fonctionnalité. Et que les impatients à qui la conception de personnages, karts, et circuits donne des boutons se rassurent. Il est toujours possible de demander au jeu d’en générer aléatoirement. Ou de télécharger les créations d’autres joueurs...

modnation-racers-road-trip-76716

De bonnes bases

Pour ce qui est du jeu en lui-même, ModNation Racers: Road Trip reprend les bases du jeu de karting à la Mario Kart. À savoir des pistes saupoudrées de bonus utiles pour prendre l'avantage sur ses adversaires. À ces derniers viennent se greffer plusieurs éléments qui enrichissent le gameplay. Une jauge de turbo présente en permanence peut être remplie en effectuant diverses actions. Les bonus, pas très inspirés soit dit en passant, sont quant à eux utilisables de diverses façons. Le joueur peut en effet choisir de les utiliser immédiatement, d’en récupérer deux autres pour améliorer leur efficacité, ou de les convertir en turbo. Comme toujours dans les jeux de ce type, il est extrêmement difficile de faire course en tête du début à la fin. Même s’ils sont souvent frustrants, ces retournements inopportuns font partie du charme du genre. Autre point positif, les nombreux embranchements et raccourcis présents sur les différents circuits leur confèrent une certaine sophistication. Apprendre à maîtriser le jeu et ses étapes demande donc un certain temps, à condition bien entendu d’en avoir l’envie. Car ce gameplay tout ce qu’il y a de plus efficace ne suffit pas à offrir un plaisir de jeu optimal. La faute à une réalisation décevante.

modnation-racers-road-trip-76706

Slow and enfuriating

Chez Sony San Diego, on a eu le feu aux fesses. C’est en tout cas l’impression que donne ModNation Racers: Road Trip. La maison-mère a mis la pression pour que le jeu sorte en même temps que sa nouvelle console portable, et cela se ressent dans sa réalisation. Les ralentissements sont omniprésents et nuisent aussi bien à la sensation de vitesse qu’au confort de jeu. Si ce framerate en panne représente clairement le plus gros problème du jeu, il n’y a pas que lui qui dérange. Le titre souffre également de soucis de clipping, de flou, de pixellisation, ou encore de bugs de collision. Cerise sur le bidon d’essence, les temps de chargement de ModNation Racers : Road Trip sont beaucoup trop longs, à l’instar de ceux de WipEout 2048. Avoir à attendre 45 secondes avant de pouvoir démarrer une course, c’est difficilement justifiable. Il est en tout cas légitime d’en attendre plus d’un jeu de ce type sur une machine dont les capacités sont vantées depuis son annonce. Et que dire de l’absence d’un mode multi en ligne ? Même si les développeurs réfléchissent à l’ajouter par la suite via un patch, ce qui en soit est une blague, proposer du multi à quatre en local uniquement sur un jeu de ce type ne renvoie pas une très bonne image. Et puis, quitte à réaliser un patch, il n’y a pas que le multi qui mériterait d’être retapé...

 

note : 13/20



18/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres