geekulture

Star Wars : The Old Republic

Beaucoup de joueurs attendaient depuis longtemps un MMO digne de ce nom, se déroulant dans l’univers Star Wars. Après la déroute de Star Wars Galaxies qui vient de fermer ses portes, Bioware a transformé le projet KOTOR 3 en quelque chose de beaucoup plus gros, capable de rivaliser avec World of Warcraft.

 

 


Depuis la sortie de World of Warcraft début 2005 en Europe et les premières bourdes de Blizzard sur le contenu ajouté au fil des mois, de nombreux joueurs attendaient le tueur de WoW parmi les grosses licences utilisées pour rivaliser avec le colosse. Avant chaque sortie de gros titres comme Warhammer Online, Age of Conan,Seigneur des Anneaux Online, des fans annonçaient la fin du MMO le plus célèbre à coup de captures d’écran et de caractéristiques surpassant le modèle à abattre. Pourtant, pas loin de sept ans après, World of Warcraft a effectivement perdu de nombreux joueurs mais a toujours un peu plus de 10 millions d’abonnés à ce jour. Mais cette fin d’année 2011 ajoute un adversaire de taille avec Star Wars The Old Republic. Loin de proposer un "WoW like" se situant dans l’espace, Bioware a réussi à innover dans différents domaines que nous allons aborder pour vous avec plaisir

Star-Wars-The-Old-Republic-69459

Le meilleur des meilleurs, monsieur !

Afin de créer le MMO parfait, Bioware a joué à World of Warcraft bien entendu mais également aux autres MMO sortis ces dernières années : Le Livre de Connaissances de Warhammer Online, la quête épique du Seigneur des Anneaux Online, le principe d’égalité en JcJ d’Age of Conan, chaque bonne idée a été analysée par les développeurs et ajoutée à leur cahier des charges. Cela donne un melting-pot étonnant où l’on croise plein de bonnes idées dans nos premières parties. Et pour que les vétérans d’autres MMO ne soient pas perturbés dès les premières minutes de jeu, les raccourcis clavier sont restés les mêmes : C pour la fiche de personnages, L pour le livre de quêtes, M pour la carte de la zone. Tout a été fait pour vous mettre en confiance et vous rassurer, quel que soit le MMO d’où vous venez !

Star-Wars-The-Old-Republic-69441

Au commencement était le verbe

Deux cinématiques vont vous sauter dessus dès les premières minutes. La première est celle d’introduction et la seconde celle de votre faction. De très bonne qualité toutes les deux, elles vous plongeront dans l’univers Star Wars instantanément ! Vient ensuite la création de personnage, assez classique et souvent raccourcie par beaucoup de joueurs en quelques clics pour se plonger très vite dans le jeu. La liste des races est courte et peu paraître décevante aux premiers abords. Bioware a privilégié les races avec deux pieds, deux mains sans excroissance trop importante sur la tête pour que tous les objets créés soient portables par tous.

Vous devez ensuite choisir la carrure et la tête de votre personnage. Phase barbante au possible pour pas mal de joueurs mais le bouton aléatoire est là pour aider les plus impatients. Pourtant, certains joueurs y passeront de longues minutes pour choisir la couleur des yeux, la coiffure, la forme du nez. Si vous comptez faire vite, n’oubliez pas que, pour la première fois, vous verrez votre personnage de face dans de nombreuses cinématiques et pas uniquement de dos comme dans de nombreux MMO ! Une fois que vous êtes satisfait avec le look de votre avatar, vous devez choisir un nom qui sonne bien. Là aussi, beaucoup de joueurs choisiront la facilité et c’est bien dommage car les noms aléatoires proposés sont assez sympas ! Après tous ces choix essentiels pour créer votre alter ego dans SWTOR, il est enfin temps de cliquer sur jouer pour entrer dans la partie !

Star-Wars-The-Old-Republic-69435

Que la force soit avec toi (ou pas) !

Comme de nombreux jeux Star Wars depuis 1994 (versons une petite larme de nostalgie en repensant à Dark Forces au passage), nous avons droit ensuite au générique issu des films, où le texte défile et se perd dans l’espace. Innovation amusante, le nom de votre personnage apparaît à ce moment là dans le prologue et sera repris dans les différents chapitres de votre épopée à chaque lancement du jeu. Bioware a choisi d’utiliser l’univers de leurs précédents jeux Knights of the Old Republic pour leur MMO. Se déroulant dans les 3500 ans avant la naissance d’Anakin Skywalker, les joueurs n’auront que très peu de repères s’ils ne connaissent que les films : Tatooine et son sarlacc, Hoth et ses tauntaun et wampas et la planète capitale Coruscant. L’époque choisie pour Star Wars est idéale pour y croiser de nombreux sabres laser dans les deux factions. Que ca soit côté Empire avec les siths ou côté République avec les jedis, vous allez entendre le bruit caractéristique du sabre laser très très souvent. Trop peut être pour certains joueurs qui se réfugieront sur les classes utilisant la technologie pour vaincre, au lieu de la Force ! Cela tombe bien, Bioware a prévu 4 classes par factions : 2 utilisant la force et 2 avec des armes conventionnelles. Au final, on devrait croiser un peu de tout sur les serveurs, sans doute trop de jedis / siths les premières semaines mais un grand nombre de contrebandiers, soldats, chasseurs de primes et d’agents impériaux dans les mois qui suivent car Star Wars n’est pas juste une histoire de Force !

Star-Wars-The-Old-Republic-69437

Hello World

L’interface est assez simple à prendre en main. On dirige notre personnage comme dans un jeu d’action en vue à la troisième personne et les sorts ou techniques disponibles s’affichent en bas, au centre. En bas à droite, une mini-carte pour se repérer dans la zone où vous vous situez avec les objectifs de quête en cours. Vous y voyez également les routes qu’il vous faudra suivre pour ne pas croiser trop souvent des ennemis et les marchands importants pour faire progresser votre personnage. En haut à droite, les quêtes en cours ce qui vous permet de savoir si vous devez tuer quelqu’un, utiliser un objet ou juste vous rendre à un endroit précis. Des objectifs bonus apparaissent souvent et se greffent sur vos quêtes principales et secondaires. Libre à vous de passer du temps dessus ou non, ces bonus disparaîtront une fois que vous aurez validé la quête qui les relie. En haut à gauche, vous avez la fenêtre de discussion et vous y verrez surtout des discussions sur le canal général. Si vous voulez rester en immersion totale avec l’univers, il est heureusement possible de réduire cette fenêtre pour ne plus lire les questions des joueurs
L’enfer, c’est les autres

Car les joueurs sont souvent perdus et le font savoir à toute la planète. La chose amusante, c’est que bien souvent, c’est sur les quêtes que vous venez de faire et qui ne vous ont pas posé de problèmes. Et c’est là un élément important de ce jeu, même si vous allez y jouer seul ou en duo pour prendre le temps d’apprécier chaque heure de jeu, vous allez rencontrer beaucoup de joueurs. Il sera fréquent de repérer un pack d’ennemis pour votre quête et vous rendre compte qu’il passe gris juste avant votre attaque : un autre joueur plus rapide que vous est déjà en train d’enchainer ses attaques. Deux solutions s’offrent à vous : trouver un autre pack d’ennemis ou se décider à grouper pour finir la quête que vous avez tous les deux en commun. Certains nommés qu’il vous faudra tuer lors d’un objectif bonus seront même surveillés par toute une troupe de joueurs, prêt à sauter sur la prochaine réapparition du monstre. A vous de voir si vous désirez faire la queue pour ce genre de quêtes ou si vous souhaitez avant tout avoir du plaisir de jeu immédiat.

Star-Wars-The-Old-Republic-69425

Tout Star Wars dans votre PC !

Contrairement à Star Wars Galaxies où le joueur avait plus l’impression de jouer à Space Adventures Online qu’à un jeu Star Wars, Bioware nous a gâté en nous rappelant sans arrêt dans quel univers on se situe. Des musiques des films se lancent après un combat important, les cantinas ont chacune une musique rappelant celle de Mos Eisley et les bruitages des armes ou des vaisseaux sont ceux déjà entendus dans les précédents jeux Star Wars. On se surprendra à attendre qu’une batterie recharge pour envoyer sa salve de tirs laser, juste pour vérifier que c’est bien le son officiel, croisé dans les films ! L’identité est également visuelle avec toutes ces races que l’on croise au détour des missions ; la faune et la flore ont aussi une touche particulière même pour des planètes que l’on n’a pas l’habitude de fréquenter comme Aldérande ou Voss.

Star-Wars-The-Old-Republic-69443

Ah, la belle histoire !

Dès le début de l’aventure, vous allez croiser des portails de différentes couleurs. Un portail vert est celui de votre classe et indique une quête qui fera avancer l’histoire de votre personnage. Un portail rouge indique les quêtes d’une autre classe ou des quêtes de groupe. Si vous désirez voir tout le contenu proposé, il vous faudra grouper avec les bonnes personnes afin de tout suivre ou de créer vous-même un personnage de chaque classe pour avoir l’histoire complète imaginée par Bioware ! Aux alentours du niveau 10, vous allez avoir un compagnon pour vous accompagner dans vos quêtes. Le concept est bien connu car déjà présent sur de précédents jeux Bioware. Ce partenaire vous parlera souvent de ses états d’âme en plus de vous filer un coup de main dans les missions du moment. Sachez que vous pouvez effectuer toute l’histoire seul mais il vous faudra améliorer l’équipement de votre partenaire aussi souvent que le vôtre pour réussir certains passages clés. Chaque classe a un partenaire par défaut mais plus tard dans l’aventure, il vous sera possible de changer de compagnon si celui de base vous semble trop lourdingue. Nous vous conseillons un droïde ou un wookie, au moins ceux là ne risquent pas de tomber amoureux de vous !

Star-Wars-The-Old-Republic-69439

Métro, boulot, dodo

L’artisanat est bien pensé dans SWTOR et ajoute un petit côté novateur qui fait plaisir à voir. Vous pouvez bien entendu tout faire de vous-même et ramasser les ressources sur les planètes, puis les assembler pour monter en compétence. Vous avez des métiers de collecte, de quêtes et de confection de disponible. Jusque là, c’est assez classique. La grande idée de Bioware est de vous permettre de donner des ordres à votre équipage pour monter l’artisanat. Vous pouvez demander à votre coéquipier de ramasser les ressources à votre place et surtout envoyer jusqu’à deux personnes en mission pour monter une compétence donnée. Les missions durent 5 ou 10 minutes et vous devez vous organiser un minimum pour utiliser au mieux votre équipage avant de partir en mission.

Vous pensez sans doute mettre de côté l’artisanat et vous lancer si vous vous ennuyez dans quelques semaines ? Grave erreur car dans certaines instances, selon vos métiers, vous pourrez débloquer des passages bonus. Par exemple, débloquer un ascenseur pour descendre sans risque ou dissoudre un gaz mortel pour accéder à un tunnel rempli de trésors. Il est donc vivement conseillé de monter vos métiers en même temps que votre niveau d’aventure.

Star-Wars-The-Old-Republic-69457

Chic planète, dansons dessus !

17 planètes sont disponibles mais certaines ne sont réservées qu’à une faction particulière. Ord Mantell est le point de départ des contrebandiers et n’est accessible qu’aux joueurs de la République, par exemple. Nous avons ainsi 4 planètes de départ puis 2 planètes capitale et donc, si le compte est bon, 11 planètes en commun à visiter ensuite. Pas tout à fait au final car Balmorra et Taris proposent des zones différentes de différents niveaux pour les deux factions. Il n’y aura donc que 9 planètes en commun où vous pourrez affronter les joueurs ennemis.

Chaque planète a une identité particulière avec son histoire, ses habitants et ses problèmes. Le scénario nous fera passer d’une planète de sable désertique à une planète toxique puis nous ramènera à une planète de glace désertique. Dépaysant et déprimant à la fois cette répartition de la population dans la galaxie, car elle est rarement placée sur une planète accueillante ! A vos débuts, vous devrez prendre les transports en commun et vous contenter de navette pour changer de planète. Autour du niveau 15, vous aurez droit à votre vaisseau personnel ce qui vous permettra de visiter l’intégralité des planètes si cela vous chante. Bien entendu, n’espérez pas vous balader librement sur une planète niveau 50 à ce moment là mais vous pourrez au moins visiter le spatioport !

Star-Wars-The-Old-Republic-69463

Oh mon vaisseau !

Vous ne pouvez pas choisir votre vaisseau, son apparence est liée à votre classe. Les modèles utilisés sont proches de ceux des films : si vous voulez un vaisseau proche du Faucon Millenium, choisissez d’incarner un contrebandier par exemple. Votre vaisseau est composé de différentes salles et vous avez même un plan accessible si vous êtes perdu. Vous passerez principalement votre temps entre la carte galactique et la porte de sortie du vaisseau mais sachez que vous avez également accès à une soute qui vous sert de banque personnelle et d’une salle avec un holocron central pour réceptionner les appels importants.

Un onglet Vaisseau sur votre fiche de personnage vous permet d’améliorer votre équipement pour les combats spatiaux. Cette phase est juste un petit jeu d’arcade et se fera en solo pendant quelques minutes. Vous débloquez des missions de plus en plus difficiles en progressant en niveau. Chaque mission réussie vous rapportera des crédits et de l’expérience, cela peut donc être un excellent moyen de se changer les idées si vous en avez marre des quêtes sur les planètes.

Star-Wars-The-Old-Republic-69467

Les crédits font le bonheur

Au début de votre aventure, vous devrez débourser des crédits à chaque passage de niveau afin d’acheter les nouvelles compétences et pour réparer votre équipement après quelques morts de votre personnage. Plutôt normal pour le moment, le besoin de crédits se fait sentir dès le niveau 25 où vous pouvez enfin avoir votre véhicule au sol pour effectuer vos quêtes plus vite. Le pilotage vous coûtera 40 000 crédits, que vous n’aurez sans doute pas au niveau 25 et il vous faudra mettre de l’argent de côté. Sachez que sans véhicule, sur les planètes de niveau 25 ou plus, il vous faudra être très patient tellement les zones sont grandes. Au niveau 40, si vous trouvez que votre véhicule est trop lent, il vous faudra débourser 200 000 crédits pour gagner 20% en vitesse. Sur la beta, il nous a été impossible de rassembler une telle somme ce qui nous amène à un problème connu des MMO, surtout sur WOW : l’achat d’argent virtuel avec des euros ou dollars.

Pourtant interdit sur tous les MMO actuels, des petits malins proposent aux joueurs impatients de débourser une dizaine d’euros afin de récupérer en échanger des crédits en jeu. WOW subit encore ce véritable fléau car il demande encore beaucoup de pièces d’or pour voyager plus vite. Attendez-vous à croiser des messages en anglais ou en mauvais français dans vos mails en jeu ou sur le canal général de discussion pour vous proposer quelques services illégaux. Nous ne connaissons pas encore les moyens que va mettre en œuvre Bioware pour minimiser ce souci mais protégez avant tout votre compte. Ayez un mot de passe mélangeant chiffres et majuscules. Répondez sérieusement aux questions secrètes qui vous seront redemandés régulièrement, surtout si vous jouez chez des amis ou sur différents PC. L’arme absolue se trouve dans un petit boitier, offert avec la version Collector, qui génère un code de sécurité valable quelques dizaines de secondes seulement. Vous devez rajouter ce code en plus de votre mot de passe mais ce système a fait ses preuves sur d’autres MMO et même auprès des banques internationales.

Star-Wars-The-Old-Republic-69442

To Be Continued

L’histoire de chaque personnage se compose d’un prologue, de trois chapitres et d’un interlude. Vous aurez ainsi visité toutes les planètes et atteint le niveau maximal du jeu c'est à dire 50 pour le moment. Il y a alors deux possibilités pour chacun d’entre vous : commencer le contenu haut niveau en enchaînant les instances en mode héroïque afin de s’équiper pour les raids ou bien recommencer à zéro un nouveau personnage et laissez celui-là au placard jusqu’à la sortie de nouveau contenu qui vous intéressera un peu plus !

Bioware a prévu dès la sortie du jeu une barre d’expérience spéciale. Appelée barre d’héritage, elle se débloquera quand vous aurez fini le chapitre 1 sur votre premier personnage. A ce moment là, cette barre vous accompagnera si vous décidez de créer un autre perso sur le même serveur ou si vous continuez de faire des quêtes une fois que vous avez atteint le niveau maximum. L’utilité de cette barre sera dévoilée lors d’une mise à jour majeure en 2012 mais il est question de pouvoir former une famille ou dynastie entre vos différents personnages et de bénéficier d’avantages spéciaux lors de la création de personnages !

Star-Wars-The-Old-Republic-69452

Ce soir, y a raid

Dans chaque spatioport, vous y croiserez des droïdes vous proposant de participer à des zones litigieuses. Elles se situent sur une station spatiale spéciale et vous permet de jouer jusqu’à 4 joueurs. Vous pouvez utiliser vos partenaires pour remplacer les joueurs humains et ainsi partir à 2 si vous le voulez. Ces zones sont ce qu’on appelle des instances de groupe dans les autres MMO et il existe des versions plus difficiles pour les joueurs niveau 50. Des quêtes journalières et hebdomadaires vous demanderont d’ailleurs de collecter une monnaie spéciale afin de vous équiper pour survivre à ces challenges.

L’étape d’après est le raid de 8 ou 16 joueurs et Bioware propose deux instances à la sortie du jeu : un palais Hutt où vous devez vaincre un rancor et une base que vous devrez nettoyer de fond en comble. Prévoyez beaucoup de temps pour vaincre ce genre d’adversaires, surtout qu’il existe 3 niveaux de difficulté. Un logiciel vocal de type TeamSpeak ou Mumble sera également nécessaire pour se coordonner efficacement. Ce système est finalement très proche de celui de WOW et ne propose rien de novateur. Bioware a juste recopié ce que propose Blizzard pour tenir en haleine les joueurs les plus chevronnés. Alors certes, si les combats sont bien réglés, cela peut intéresser des guildes de vider chaque semaine ces instances pour équiper chacun de ses membres d’objets surpuissants mais pour combien de temps ?

On regrette un peu que Bioware n’ait pas pris les devants pour proposer un système de butin original. Alors que Blizzard propose depuis quelques semaines, un marquage inédit de butins via son outil de recherche de raid, qui permet de tuer plusieurs fois par semaine le même boss, on va se retrouver dans SWTOR avec des verrouillages de raids et les joueurs devront attendre la réinitialisation des instances pour avoir le plaisir de refaire un combat épique.

Star-Wars-The-Old-Republic-69440

Le mouton noir de SWTOR

Un autre souci rencontré sur SWTOR est le combat entre joueurs. Au lieu de proposer des paliers tous les 10 niveaux comme le font Rift ou WOW, Bioware tente une autre approche en proposant de placer tout le monde au même endroit. Si vous n’êtes pas au niveau 50, le jeu augmente vos caractéristiques et calcule vos dégâts théoriques. On aime ou pas le fait que tous les joueurs soient mis au même niveau en zone de guerre, c’était à tenter comme alternative. Comme il n’est pas prévu pour le moment de regroupement inter-serveur, cela permet à chaque serveur de jouer rapidement et de former rapidement un regroupement d’habitués, fans de ce type de jeu. Mais, certains réglages sont nécessaires car des classes font vraiment mal à bas niveau avec ce système. De plus, les contrôles de foule bien utiles lorsqu’on progresse en JcE deviennent une vraie plaie en JcJ. Si vous êtes soigneur, par exemple, vous pouvez être interrompu en boucle par un joueur qui alternera les étourdissements et les éclairs pour vous neutraliser, sans rendement décroissant.

Même si les inégalités entre joueurs sont clairement visibles dans des matchs à 8 vs 8, on s’attend à du joueur contre joueur de masse pour un jeu de la trempe de Star Wars. Malheureusement, seule la planète Ilum propose ce genre de contenu et si vous avez choisi un serveur JcJ, vous en aurez vite marre de croiser toujours les mêmes classes ou guildes pour vous empêcher de progresser. Les sorties en guildes ou en petits groupes seront obligatoires et si vous vous connectez trop tôt, vous n’aurez que les combats spatiaux ou les zones de guerre pour vous occuper en attendant un droit de sortie avec vos amis.

Star-Wars-The-Old-Republic-69446

Donnez-moi le code(x), monsieur Takagi !

Le côté exploration du jeu a été rassemblé dans un outil appelé le codex. Il est caché dans le journal des quêtes et contient de nombreuses informations sur ce que vous croisez dans vos aventures. Bien souvent, vous allez débloquer des lieux sur les différentes planètes mais vous avez également la possibilité de débloquer des entrées sur une espèce en accomplissant une quête ou en parlant à quelqu’un de spécial. Les entrées qui intéresseront le plus les joueurs seront les titres et les datacrons. Les titres car ils entoureront le nom de votre personnage et les autres joueurs vous verront avec le nom de capitaine ou chevalier de la république. Cela fait toujours son effet de sortir un titre peu utilisé par les joueurs. Les datacrons sont des petits cubes bien planqués sur les planètes qui vous permettent d’augmenter de manière permanente vos statistiques. On commence gentiment avec un +2 sur les planètes de départ pour finir avec un +10 sur les planètes haut niveau. Au final, des joueurs auront un avantage certain en collectant tous les datacrons du jeu, surtout face à d’autres joueurs qui ne sont pas au courant de cette fonctionnalité !

Star-Wars-The-Old-Republic-69438

Parlons d’avenir

Malgré un contenu passionnant et novateur pour la progression de votre personnage,SWTOR perd un peu les pédales pour le contenu jcj et de haut niveau. On s’attendait là aussi à de l’innovation et on se retrouve avec de l’ultra classique, pas forcément bien adapté à l’univers Star Wars. C’est la raison d’une note globale de 16, qui est la note donnée à la version 1.0 du jeu. Si votre truc c’est l’histoire et la partie solo du titre, il vaut largement la note quasi parfaite alors que si selon vous, c’est le haut niveau qui compte et le rythme des challenges en raid, vous risquez d’être déçu de finir le jeu si tôt et selon vous, il ne vaut pas plus de la moyenne.

Comme de nombreux MMO avant lui, SWTOR évoluera en fonction des mises à jour vers l’excellence et le soutien de la communauté ou, en cas de mauvais choix des développeurs, vers la décrépitude et le départ massif des abonnés. Signe encourageant même si déjà vu lors de la sortie d’Age of Conan, de nombreuses grosses guildes sur World of Warcraft annoncent qu’ils passent sur SWTOR. Reste à savoir ensuite si Bioware va mettre en place des serveurs de test pour proposer à ces fous furieux de quoi tester du contenu raid encore plus dur ou si ces guildes vont revenir sur WOW dans 3 mois.

Star-Wars-The-Old-Republic-69430

Du pain sur la planche !

Pour faire mieux que World of Warcraft, il faut proposer du bon dans différents domaines : le contenu dans les mises à jour majeures, l’assistance en ligne, la gestion des joueurs perdus en pleine quête, la récupération d’un personnage effacé.SWTOR ne peut pas rattraper 7 ans de WOW dès le premier mois, cela prendra du temps mais vu les différents tests effectués lors de la beta, l’afflux de millions de joueurs est géré très sérieusement par l’équipe de Bioware. Croisons les doigts pour avoir des maitres de jeu à l’écoute des joueurs, équipés d’outils pour résoudre tous les petits soucis mineurs que croiseront les abonnés le premier mois.

Le premier mois est en effet offert avec l’achat du jeu et il est décisif de savoir dès maintenant la somme que vous comptez dépenser avec votre carte bancaire ou via des cartes prépayées. Comptez de 120 à 150 heures pour finir le scénario avec un personnage, ce qui est difficilement gérable en un mois par beaucoup d’entre vous (enfin on espère pour votre entourage). On ne sait pas encore le rythme de sorties de nouveau contenu pour SWTOR mais on espère qu’il sera au moins trimestriel pour contenter un maximum de joueurs.

 

 

  • En résumé

 

SWTOR est le MMO de cette fin d’année et une très bonne entrée en la matière pour découvrir le genre et pour y consacrer des soirées entières. Libre à vous ensuite d’y retourner dès les mois suivants avec la même passion ou d’attendre un peu que Bioware corrige ce qui vous chagrine après votre premier mois de jeu.

 
  • Les plus
  • L’ambiance et la narration
  • Les quêtes histoire de chaque classe
  • Les planètes et le codex
  • Les moins
  • Le Joueur contre Joueur en extérieur
  • Le verrouillage de raids mal pensé
  • L’importance des crédits à haut niveau
 note : 17/20


03/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres