geekulture

Ghost Recon : Future Soldier

 


Après une longue attente, les Ghosts renquillent. Désormais, la tactique passe au second plan derrière l’action. Une bonne stratégie ?

 

VERDICT :

 

S’il peut d’abord apparaître comme un shooter basique, Future Soldier cache un jeu mêlant habilement action et infiltration. Un titre solide qui aurait gagné à  prendre plus de risques.

 

Les plus :
  • De très bonnes phases d’infiltration
  • Tout le jeu en coop’ !
  • Les gadgets futuristes
Les moins :
  • Un peu daté
  • Manque un peu de personnalité
  • Des cinématiques scandaleuses
 NOTE : 15/20
Ghost Recon Future Soldier


Ghost Recon : Future Soldier est ce qu'on peut appeler « un hell development project », un projet en chantier depuis un bail, mais qui mois après mois, année après année n'a eu de cesse d'être repoussé, de changer de main. Après trois ans de développement et trois différents studios, le voilà  enfin ! Et, de prime abord, il faut avouer que ce Ghost nouveau fait un peu peur. En effet, après une séquence d'ouverture pensée comme un tutorial rudimentaire, on assiste médusé à  une cinématique d'une piètre qualité. La modélisation des personnages est grossière pour ne pas dire indigne d'une telle production. On se croirait revenu cinq ans en arrière et encore ! De toute manière, le scénario de ce Ghost Recon : Future Soldier ne passionne jamais vraiment. En gros, on ne peut pas faire plus cliché : un groupuscule terroriste russe est en train de mettre la main sur des armes de destruction massive. Il faut agir et vite. L'unité commando Ghost est donc envoyée pour des missions d'éclairage, de sauvetage et d'annihilation aux quatre coins du globe. On se lance dans le jeu. Là , nouvelle douche froide : les graphismes. S'ils restent propres dans l'ensemble, ils manquent cruellement de détails et de finesse, en tout cas sur console, par rapport à  la concurrence. Mais heureusement, les idées de gameplay et de mise en scène vont nous faire oublier ce premier contact mitigé.


Ghost-Recon-Future-Soldier-xbox-360-88922


Ghost of Duty


On sent bien l'effort, mission après mission, des équipes de développement de créer une aventure variée et rythmée qui ne lasse pas le joueur. Que ça soit clair, les puristes de la saga Ghost Recon vont d'abordenrager. En effet, le jeu s'est clairement inspiré des ténors de l'action du moment comme Call of Duty en proposant une action soutenue, des scripts à  foison, des cassures de rythme. Et qui dit Call of Duty dit séquences sur rails. Vous devrez ainsi commander un drone d'assaut et tirer au mortier sur tout ce qui bouge ou pilonner des positions ennemies depuis un hélicoptère. Mais ces phases d'action, classiques, ne sont que la partie immergée du travail en profondeur exécuté par l'équipe sur la mise en scène de leur titre. Dans chaque mission, on note avec plaisir un vrai effort de réalisation au service de l'action. Par exemple, si vous êtes à  couvert et qu'un ennemi vous « fixe » et se met à  vous mitrailler, la caméra se met à  trembler, des morceaux de votre couverture volent en éclats sous les balles, votre personnage met sa main sur son visage. Du coup, il est difficile de tirer. En gros, ici la mise en scène, plutôt qu'un réticule d'alerte quelconque, vous donne des informations claires sur la situation. Cette volonté d'éviter la saturation d'informations à  l'écran se retrouve à  plusieurs niveaux. Le HUD est ainsi limité au strict minimum. Les informations sur les lieux à  visiter, les cibles prioritaires apparaissent à  même l'écran, en surimpression, comme dans Splinter Cell : Conviction.


Ghost-Recon-Future-Soldier-xbox-360-88927


Ghost Recon : Future Soldier propose également un système de déplacement à  la fois intuitif et précis. Le jeu se joue à  la troisième personne et se base sur un système de couverture très réussi. Il vous suffit de marquer une zone pour que votre Ghost se rue sur cette dernière et se place à  couvert. Alors certes, c'est un système assez proche d'un Mass Effect, mais il est ici autrement plus graphique, nerveux et intuitif. Surtout qu'il est essentiel dans le jeu de passer d'une couverture à  une autre, d'être mobile pour ne pas se faire assaillir par le tir ennemi. De même, à  certains moments, il vous faudra prendre d'assaut des salles spécifiques en lançant un assaut simultané. A la manière d'un Modern Warfare 2, l'action passe alors au ralenti et vous devez buter le plus d'ennemis possible. Efficace. Mieux encore, le jeu offre des phases surprenantes d'action semi-scriptées très réussies. Par exemple, après avoir exfiltré un allié blessé, vous devrez le protéger en le tenant serré contre vous. Là , il faudra continuer à  avancer en flinguant à  tout va. L'action est ultra-efficace : vous chutez au sol, vous vous redressez péniblement et malgré les explosions, les balles qui sifflent dans tous les sens, il faut continuer à  se battre. Si cette orientation bourrine peut surprendre d'abord pour un jeu que beaucoup considèrent comme une référence du shooter tactique, il faut encore une fois être patient et attendre que Future Soldier dévoile toutes ses cartes. Car en réalité chaque mission apporte son lot d'enjeux et d'idées sympas de gameplay et offre une alternance réussie entre action et infiltration. Au cÂœur du désert, vous devrez infiltrer un camp de réfugiés en pleine tempête de sable avec une visibilité zéro. Dans un aéroport, il faudra s'efforcer de tirer au moment où les avions passent au dessus de vous pour ne pas vous faire entendre.


Ghost-Recon-Future-Soldier-xbox-360-88932


La tactique malgré tout


Mais Ghost Recon : Future Soldier ne renie pas ses racines pour autant. Si la tactique est en retrait, elle est cependant présente et bien amenée. Ainsi, tant que vous n'êtes pas détecté, vous pourrez marquer quatre ennemis différents et, sur votre ordre, commander à  votre unité de tous les exécuter en même temps. Un gimmick très réussi qui devient rapidement essentiel dans le jeu. Et si, au début, les configurations sont un peu trop évidentes, à  partir de la moitié du jeu, il faut planifier son attaque si on veut rester discret. Parfois, vous devrez faire face à  sept ou huit ennemis en même temps. Il vous faudra alors attaquer un ou deux soldats au corps à  corps par le flanc, puis s'occuper des quatre restants avec le système de lock. Durant les combats, vous pourrez également marquer les cibles à  attaquer en priorité. Une possibilité qui s'avère très utile quand on est sous le feu d'un poste de mitrailleuse. Comme son nom l'indique, Future Soldier nous transporte dans un futur proche. Du coup, les Ghosts ont un arsenal de pointe. D'abord, un petit drone volant qui se révèlera très utile pour repérer une zone et marquer les ennemis. Ensuite, un système de camouflage optique qui vous permet de vous fondre dans votre environnement quand vous êtes accroupi. C'est d'ailleurs dans ces phases d'infiltration que le jeu nous a le plus séduit, comme en Sibérie quand vous devrez accéder à  un cargo en évitant les patrouilles ennemies. On suit un garde avant de l'éliminer au silencieux, on s'allonge au sol pour disparaître tandis qu'un convoi passe à  proximitéÂ… Dans ses meilleurs moments, Ghost Recon prend des petits airs de MGS et on ne s'en plaindra pas. Bref, ce Ghost Recon : Future Soldier est, on s'en rend compte, un jeu sous influences, qui offre une aventure solo accrocheuse et exigeante, mais qui aurait peut-être gagné à  mieux affirmer son identité. Mais la possibilité de jouer à  l'intégralité du jeu en coop' et le multi bien affuté permettent de faire de ce Ghost Recon un bon investissement. Niveau multi justement, le jeu propose une expérience solide qui profite du gameplay réussi du solo. A la troisième personne, on court de couverture en couverture, on s'abaisse pour activer le camouflage optique... si souvent les third person shooters sont moins instinctifs que les FPS en multi, ici encore une fois l'excellent système de couverture dynamise les sensations de jeu. Le multi de Future Soldier offre des modes classiques : deathmatch, capture de drapeau et quelques variantes sympas comme ce Leurre où chaque équipe doit chercher une clé. Seul hic, trois emplacements sont indiqués et un seul est le bon... En gros, il faut se lancer au petit bonheur la chance. Le multi de Future Soldier encourage fortement la coopération et l'entraide. Ici, les joueurs adeptes du rush en solo vont vite se faire truffer de plomb. On privilégiera l'approche accroupi, de couverture en couverture. Comme il est de mise aujourd'hui, le multi offre un système d'XP qui vous permettra de débloquer de nouvelle armes et des upgrades spécifiques. Bref, du tout bon.



24/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres